pourquoi et Comment travailler les débits de notes

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui je vais aborder, le pourquoi et comment faut-il travailler le débit de notes.

CCL faire sonner sa batterie Amanada Lockwood

Si vous ne l’avait pas encore travaillé, je vous conseille très fortement de la faire.

Il y a trois bonnes raisons de le faire.

      1. Cela vous permet de travailler l’endurance car c’est un exercice répétitif
      2. Par la même occasion vous pouvez augmenter votre rapidité d’exécution.
      3. Cela va vous permettre de maitriser les enchainement des croches, triolets, doubles croches, sextolets, triples croches, même avec les quintolets et septolets pour ceux qui les utilises, ce n’est, malheureusement pas mon cas ! Gêné

En plus, c’est un exercice que vous pouvez utiliser en échauffement au début de votre séance de travail.

Si comme moi vous manquez cruellement de temps et ne passez pas assez d’heures sur votre batterie (votre boulot vous prend un maximum de votre temps ou pas de batterie à disposition et/ou vie de famille oblige),  vous pouvez le travailler sur un pad à défaut de la batterie.

Voici comment je travaille ces débits de notes.

La première chose à savoir si vous n’avait jamais travaillé cet exercice, il vaut mieux commencer par des débits de notes séparément, binaires, puis vous travaillerez les débits ternaires, une fois les 2 exercices bien assimilés, vous pourrez ensuite les mélanger pour les travailler ensemble sur un seul et même exercice.

Si vous n’avez jamais travaillé le débit de notes, voici les 2 premiers exercices à travailler :

débits binaires-2

Débits ternaires-2

Si vous souhaitez intégrer les quintolets et septolets, c’est à dire les débits impaires, voici un exercice supplémentaire à travailler seul :

Débits Impaires-2

Une fois que vous avez l’habitude de travailler chacun des exercices. L’intérêt est de travailler tous les débits ensemble dans un seul et même exercice soit alterner binaire et ternaire soit alterner binaire, ternaire, débits impaires.

Voici le ou les exercices complets qui alterne tous les débits :


 

Dans un premier temps je vous conseille d’alterner le binaire et ternaire, il y a un cadence entre le binaire et le ternaire qui assez facile à comprendre et à différencier.

Les débits impaires sont difficile à bien contrôler surtout dès que le tempo commence à augmenter, cela devient plus compliqué, j’ai moi même beaucoup de mal à les jouer et à les différencier.

Donc si vous souhaitez les travailler, je vous conseille de le faire progressivement en commençant par  un tempo très lent (45bpm).

En écrivant cet article, j’ai décidé, d’ailleurs, de m’imposer l’exercice intégrant les débits impaires que je n’ai jamais vraiment bien bossé.

En début d’année 2017 je ferais un point sue le tempo atteint et surtout si j’arrive bien à les différencier et vous donner les astuces, si j’en ai trouvé !:).

Si vous avez des difficultés ou même des astuces pour travailler ces débits de notes et ce que vous apporté ces exercices, laissez le en commentaire sur cet article.

Je ferais un suivi en début d’année (par news-letters pour vous le rappeler) pour savoir si vous le travaillez toujours et quelle évolution cela vous a amené (tempo atteint,influence dans votre jeu)

Si cet article vous a plu, alors Likez le et partagez le avec vos ami(e)s.

Christophe FSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Mon 41 ième relevé de batterie”Cissy strutT” de John SCOfield

Bonjour à toutes et à tous voici mon 41 ième relevé de batterie.

Toujours dans la suite de mon défi.

scofield FSB

Pour ce morceau de John SCOFIELD (version originale studio), demandé par John Helias en commentaire, j’ai essayer de respecter les accents et rythmes de bases ce qui a été très difficile.

 

Tout est basé sur une technique caisse claire (tambour) pour ce morceau avec accents un peu dans tous les sens, avec une quantité de variantes que je n’ai pas pu restituer. Il m’a été compliqué de retranscrire une partie tambour si complexe n’étant pas moi même un bon lecteur.

voici le fichier audio du relevé

Je sais que ce relevé est loin d’être parfait mais j’ai tenté  de faire au mieux. j’espère que vous l’apprécierez.

C’est un morceau qui se joue au feeling, il faut arriver à trouver tous les accents, ce qui n’est pas chose facile.

 

Si ce relevé vous a plu, alors, Likez le et partagez le avec vos ami(e)s !Clignement d'œil

Christophe FSB.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment varier vos Fills ? Ma méthode en 3 étapes

Bonjour à toutes et à tous !Tire la langue

Depuis toujours, j’ai parfois la sensation de toujours faire les mêmes fills surtout quand je joue un nouveau rythme et que celui ci est rapide. Cela m’arrive encore surtout quand je reste un moment sans trop jouer.

trio faire sonner sa batterie curtis cronn 2

L’impression de stagner de tourner en rond comme un poisson rouge dans son bocal.

Si comme moi il vous est arrivé de jouer un morceau avec votre groupe par exemple et qu’il vous manque cruellement des idées pour varier vos fills, que vous jouez toujours les même fills cela devient rapidement pénible et frustrant, parfois même énervant!!!Fou furieux

La première chose est de choisir le rythme en question, par exemple le rythme principal du morceau. Ensuite, soit vous avez une partition de batterie du titre, soit vous écoutez le morceau en question et analyser les principaux fills un à un (c’est peut être plus long mais c’est super intéressant)

Du coup je me suis instauré une méthode de travail adapté en 3 étapes.

Une chose à savoir sur cette méthode il ne faut pas spécialement tenir compte de la réelle structure du morceau.

Ce qui compte c’est de bien tenir le rythme principal avec ses fills et variantes, cela vous donnera les bonnes armes pour appréhender ensuite toute la structure du morceau, car c’est bel et bien le but de cette méthode de travail.

1 er Etape : Travailler le rythme seul

Lorsque je joue un rythme depuis des années ça roule tout seul, je peux même improviser les fills en les prenant à contre temps par exemple, ou en les variant.

Mais quand ce rythme est nouveau, il faut le travailler, le jouer et le faire tourner en boucle !!!

De manière à le jouer sans même réfléchir, à l’instinct.

En gros il faut pouvoir le jouer sans aucune concentration. Par exemple si vous êtes capable de parler de quelque chose qui n’a rien en même temps que de jouer le rythme, cela veut dire que vous le jouez instinctivement.

Le rythme en question peut très bien tourner sur 1, 2 ou même plus de mesures, il faudra juste adapter le nombre de mesures en boucle sur la 3 ième étape.

IMPORTANT : Cela ne veut pas dire qu’il faut jouer sans se concentrer ! 😉

Le but, c’est de bien maitriser le rythme, comme ça vous pouvez commencer à intégrer petit à petit, par ci par là, des petites variantes à la grosse caisse et/ou au charleston.

Pour comprendre voici un exemple d’un rythme au hasard :

Rythme.base 1.1

On peut intégrer des variantes ou des accents toute les 2 mesures par exemple :

Voici 2 exemples de variantes.

Exemple n°1 :

variante CCL

Exemple n°2 :

variante GC

Déjà, le fait de pouvoir intégrer des variantes que soit des accents, des notes en plus ou en moins sur votre rythme de base, est un premier pas pour acquérir une aisance et pouvoir être plus libre et beaucoup moins stressé afin de ne pas tourner en rond avec les fills.

2 nde Etape : analyser et travailler différents fills

(qui seront joués sur le rythme en question, bien sûr! 🙂

Tous les relevés que je donne en exemples ont été pris au hasard, mais la méthode de travail peut s’appliquer à toutes sortes de rythmes et de fills (tous les styles de rythmes et de musique).

Il faut juste que les fills soit adaptés, jouables, et audibles au rythme choisit, et tenir compte du tempo et du style du rythme, car tout ne vas pas sur tout !

Dans un premier temps, il vaut mieux rester dans le même type de débit de notes (par exemple : sur un rythme binaire des fills binaires).

Sur les exemples suivant je vais quand même intégrer du ternaire dans du binaire car cela donne un effet très sympa.

Mais par la suite vous pouvez tout à fait mélanger, les débit de notes (mélanger croches, triolets, doubles croches sextolet…etc), c’est même préférables cela vous donnera non seulement un choix plus varié et intéressant de fills, mais en plus, cela vous fera bosser techniquement et développer votre musicalité (qui est tellement INDISPENSABLE).

Lorsque vous choisissez un fill, il faut d’abord l’analyser, sur quel temps ou contre temps, il commence, ensuite combien de temps il dure, puis enfin sur quel temps ou contre temps, il se termine.

Voici donc quelques exemples de fills pour le rythme choisit ci-dessus :

fill 1

 

fill 2

fill 3

Pour le dernier exemple, je change le débit en ternaire, cela donne un effet très intéressant.comme je vous l’ai spécifier voici un fill en sextolets qui change le débit en 6 notes par temps et non 4 notes.

fill 4

3 ieme Etape : intégrer les fills dans votre rythme

Avant de commencer, il faut vous structurer. Il faut jouer le rythme choisit sur 3 mesures puis à la 4 ième mesure vous intégrer votre fill.

Définissez bien quel fill et à quel moment, je vous recommande même de l’écrire soit sur une partition soit sur papier libre à votre manière même s’il le faut.

Je vous conseille de ne pas excéder 4 fills différents, dans un premier temps par exercice.

Pour résumer, votre rythme tourne sur 4 mesures avec le fills sur la 4 ième, avec donc 4 fills différents, ce qui fait un total de 16 mesures avec un fills toutes les 4 mesures.

Pensez toujours à commencer à un tempo lent au début pour mieux le maitriser, puis augmenter au fur et à mesure.

Je ne suis, ni un as, ni un adepte de la vitesse

Si vous souhaitez travailler plus de fills, je vous conseille de travailler avec cette méthode, par 4 fills à la fois, en intégrant deux variantes éventuellement, et en plusieurs fois si nécessaire. Puis une fois que vos 4 fills sont ok, passez au suivant. Une fois terminé, vous pouvez enchainer tous les fills, les un un derrière les autres, quitte même à faire les fills et variantes toutes les 2 mesures, si le rythme tourne sur une seule mesure bien sûr.

L’avantage de cette méthode est qu’elle s’adapte à tous les rythmes de votre choix.

Voici le fichier audio du relevé PDF

Quand un rythme vous cause des difficultés de créativité, et que tout devient répétitif, cela vous permet en vous structurant de développer votre technique et vos idées.

Si  après avoir lu cet article vous êtes encore confrontés toujours au même problème, faites moi un commentaire en me citant le rythme sur lequel vous avez des difficultés, si je peux vous aider, je le ferais avec plaisir ! Clignement d'œil

Cet article vous a plu, alors Likez le et Partagez le avec vos ami(e)s !

Christophe FSB.

.

Enregistrer

Mon 40 ième relevé de batterie “Home Alone” de TOTORRO

Bonjour à toutes et à tous !

Voici mon 40 ième relevé de batterie “Home Alone” de TOTORRO

Toujours dans la continuité de mon défi d’un relevé par semaine.

Sylvie qui m’avait demandé un titre de TOTORRO, m’a laissé choisir un morceau, en commentaires sur mon relevé de STING.

J’ai eu beaucoup de mal à me décider pour 2 raisons, tous leurs titres ont une structure assez complexe et sont bien chargés dans le jeu de batterie . C’est un vrai casse tête à relevé.

Ce jeune groupe plein d’énergie, m’a donné du fil à retordre.

J’ai choisit ce titre “Home Alone” pour 3 raisons

      1. . Je l’ai vraiment bien aimé
      2. . J’ai adoré le clip
      3. . je l’avoue, il est court , il ne dure qu’ 1 minute 40.

Voici je fichier audio du relevé

Mais je me suis vraiment bien amuser de retranscrire ce titre.

J’espère qu’il vous plaira, si vous le souhaitez tout comme Sylvie, que je retranscrive un titre de votre choix, laissez moi un commentaire à la fin de cet article.

Ce relevé vous a plu, alors Likez le et paratgez le avec vos ami(e)s !Clignement d'œil

Christophe FSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment développer “son propre Style de jeu batterie”

Bonjour à toutes et à tous !

Dans la continuité de mes 2 derniers articles, ou plutôt de mon dernier article en 2 parties.

Aujourd’hui je vais parler de comment développer son propre style de jeu.

faire sonner sa batterie style Kamal aboul Hosn

Car pour avoir son propre style, il faut trouver son propre son (ce que j’ai aborder dans mes 2 précédents articles) mais aussi avoir sa façon de jouer de faire sonner votre batterie, son feeling, sa touche personnelle et c’est cela que je vais aborder dans cet article.

Quand nous débutons, nous copions les groupes et les batteurs et c’est tout à fait normal, c’est même très bien!Clignement d'œil

Je dirais même plus c’est inévitable et c’est même indispensable pour pouvoir  faire les premiers pas vers une personnalisation de votre jeu.

Bien sûr,  il y a dans un deuxième temps un travail de recherche, mais il faut une bonne base de connaissances et d’acquis pour développer tout ça.

C’est un peu comme préparé un cocktail, vous apprenez un maximum de choses, fills, breaks, plans, rythmes déjà existant, puis vous mettez tout ça dans un shaker (votre tête dans ce cas précis, LOL), vous secouez énergiquement vos méninges et vous créez un cocktail inédit et jamais vu ou presque “Votre style de jeu”

De toutes façon tout ce que vous copier, vous permet de l’apprendre, c’est après que vient la subtilité de personnaliser les plans ou rythmes qui vous inspires.

Le groupe et musiciens avec vous jouez, vont également influencer votre style automatiquement.

Plus vous apprenez des plans et des rythmes d’autres batteurs, plus votre palette de savoir va s’agrandir, vos connaissances seront donc plus grande et plus vous aurez les armes pour personnaliserez votre style.

Et  si en plus vous êtes curieux, et notamment en terme de sonorités, cela ne fera que multiplier la vitesse et la rapidité à laquelle vous marquerez votre propre style de jeu, et par conséquence votre propre son.

Donc Pour moi, plus on apprend des plans, fills et rythmes, plus on enrichie son jeu, et plus on enrichie son jeu plus on développe nos connaissances.

Tous les  batteurs vous dirons qu’ils ont piqué des plans à d’autres batteurs  et même de très grands batteurs reprennent des plans d’autres batteurs de la génération précédentes, et ils ne s’en cachent pas.Tire la langue

C’est encore plus accessible et rapide  maintenant grâce à internet, merci « You tube », alors il ne faut pas se gêner, reprenons tous les plans, rythmes et autres, cela nous servira  par la suite.

Jeter un œil sur des vidéos d’anciennes générations de batteurs du type Budy Rich, Bernard PURDIE, gene Kruppa, John Bonham, Billy Cobham, Stewart Copeland et j’en oublie plein, forcement, je ne peux pas tous les citer (en cliquant sur chacun des  noms vous aurez un lien pour visionner une vidéo du batteur).

Vous vous apercevrez qu’ils ont influencé les batteurs de la générations suivantes tout comme eux même se sont influencé d’autres batteurs plus anciens.

Conclusion :

Alors, il ne faut surtout pas hésiter à reprendre, plans, rythmes, fills et en plus, sans modérations, cela ne peut être que bénéfique.

Et avec le temps, on finit toujours par trouver ses marques, pour finir par créer notre identité musicale.

Je profite de cet article pour vous donner la parole via un commentaire en fin d’article, pour vous aidez si vous le souhaiter, à décortiquer un plan ou un rythme, faites la demande et si je peux vous aider, je le ferais avec plaisirSourire

Cet article vous a plu, alors Likez le et partagez le avec vos ami(e)s

Christophe FSB.

Enregistrer

Mon 39 ième relevé “Knockin On Heavens Door” de Bob DYLAN

Bonjour à toutes et à tous !

Voici mon 39 ième relevé de batterie gratuit.

Toujours dans l’optique de relevé mon défi, retranscrire 55 relevés de batterie à raison d’un relevé par semaine.

Avant d’attaquer un relevé de Totorro demandé par Sylvie que je n’ai d’ailleurs pas encore choisit (ce groupe de jeunes prodiges me donnent du fils à retordreConfus).

Sur ce grand standard de Bob DYLAN tout est dans l’interprétation donc la base est là, après c’est à vous de jouer.

Comme tous ces morceaux à tempo lent, tout est basé dans la musicalité, il faut être en cohésion parfaite avec tous les membres de notre groupe.

C’est donc plus un travail de groupe qu’un travail individuel. Car la structure n’est pas complexe, il faut bien être en place avec,  entre autre son bassiste et bien sûr le reste du groupe .

Voici le fichier audio de la partition

(vous constaterez qu’il n’y a pas les  6 mesures a vides de l’intro, c’est volontaire)

Ce type de relevé simple, me semble important car cela permet de se faire la main quand on est pas un bon lecteur ou un lecteur novice.

C’est pour cela que je retranscris des relevés de ce type, certes c’est également que entre deux relevés du genre Totorro,  Always de Blink 182 ou Seven day’s de Sting, cela me permet de souffler un peu, LOL.Tire la langue

Comme d’habitude si vous le souhaitez laisser en commentaires un titre de votre choix pour que je retranscrive la partition batterie.

Ce relevé vous a plu, alors LIKEZ LE  et PARTAGEZ LE avec vos ami(e)s.Clignement d'œil

Christophe FSB.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment trouver son Propre son de batterie “La suite”

Bonjour à toutes et à tous !

Voici donc la suite de mon article pour ”Comment Trouver SON propre SON de batterie”

batterie perso 5 faire sonner sa batterie litera

2 ième étape : « La pratique » quel matos pour quel son

En ce qui concerne les futs, il y a une multitude de paramètres à tenir en compte. Mais les questions qu’il faut se poser (si ce n’est le budget) concernant le matos c’est :

    1. Quelles tailles de futs je vais prendre (diamètres et profondeurs)
    2. Quelle essence de bois et épaisseur
    3. Quelles sont les peaux les mieux adaptées
    4. La solidité de l’accastillage

1. Pour la taille, il faut se poser 3 questions :

  • Quelle puissance (plus les futs sont gros plus ils sont puissants)
  • Quel est votre gabarit, si vous êtes petit, les grosses tailles ne seront pas pratiques et facile à régler (toms trop haut ou trop inclinés), pour les toms, je conseille des petites profondeurs surtout si le diamètre de la grosse caisse est plutôt grand, pour compenser.

Exemple: Si vous avez des toms de diamètre 12 pouces, j’aurais tendance à conseiller du 8″ en profondeur si comme moi vous n’êtes pas très grand, car si votre tom fait (diam)12″ par (prof)10″ le fut sera obligatoirement 5 cm plus haut qu’un 12″ par 8″. Sur une grosse caisse de 18″ ou 20″ , cela ne sera pas forcement gênant mais sur une 22″ ou 24 « , vous aurez à ce moment là vous confronter au problème de position des toms.

Dans quel type de formation vous jouez et dans quel contexte :

-Vous jouez dans :

  • Un petit trio
  • Un petit groupe
  • Un bon groupe puissant (genre avec deux guitaristes qui grattent comme des malades, lol) Diable
  • Ou carrément dans un gros orchestre avec la totale (cuivres etc…)

Dans quel contexte vous jouez le plus régulièrement :

  • Répétitions dans des studios adaptés, dans des salles polyvalentes, MJC, votre garage … etc.
  • Ces endroits ont beaucoup de résonance ou pas
  • Vous jouez plus ou moins souvent en concerts.
  • Ces concerts sont plutôt dans des bars, des salles polyvalentes, en plein air , dans des gymnases, des théâtres … etc.
  • Faut il beaucoup de puissance ou au contraire, faut il réduire la puissance sonore.

Donc, pour résumer rapidement, vous pouvez définir vos tailles par votre gabarit, le style de musique que vous jouez, le type de formation dans lequel vous évoluez et le type d’endroit ou vous répétez et faites des concerts.

2 . Quelle essence de bois choisir :

Quelle essence de bois pour quel son ? tout le monde n’est pas un expert de la fabrication de batteries !

Mais j’ai quelques conseils à ce sujet même si vous n’avez aucune connaissance sur le matos.

Lorsque vous jouez sur une batterie qui ne vous appartient pas, renseignez vous bien sur celle-ci et SURTOUT ne vous arrêtez pas à la marque, il faut savoir quel est le modèle de la marque, les tailles profondeurs et diamètres.

Le fait de connaitre le modèle, vous permettra après une recherche de savoir de quelle essence de bois et de quelle épaisseur (nombre de plis, renfort de chanfrein, type de chanfrein…) est faite cette batterie.

Et ceci qu’elle vous plaise ou non, car si elle vous a plu, cela vous donnera une bonne indication sur le type de bois, de tailles, de peaux et de réglages. Donc il faut tout repérer et analyser.

Si au contraire, elle ne vous a pas du tout plu, cela peut venir soit des peaux, du réglage des peaux , des tailles ou de la batterie en elle même (donc de l’essence de bois et épaisseur). Cela peut venir d’un seul élément mais la plupart du temps il y a plusieurs éléments à prendre en considération, notamment la pièce ou vous avez joué (si elle résonne trop cela peut devenir insupportable).

Après plusieurs tests sur différentes batteries, vous pourrez vous orienter sur un type de fut et/ou essence de bois.

Pour la marque à mon avis, c’est plutôt une histoire de feeling et d’influence sur nos batteurs préférés.

Je déconseille de porter un jugement trop vite sur une marque, car dans toutes les marques ont peut trouver de bon ou du mauvais matériels.

Mais si vous êtes ouvert à toutes les marques, la première chose que je regarde dans une marque c’est leur système d’attaches et leur accastillage. Pour une histoire de solidité, fiabilité et le coté pratique des réglages attaches toms (système à rotule, systèmes cranté …etc).

Pour ce qui est du type de la sonorité,  des différentes essences de bois utilisé dans la fabrication d’une batterie, si vous êtes intéressé pour avoir une sorte de guide  d’information pour savoir, quel bois pour quel son, laissez moi un  commentaire à la fin de cette article. Si vous le souhaitez je peux éditer une sorte de fiche pour résumé les caractéristiques de chaque bois et épaisseur, qui sera influencé par mon expérience de 20 ans en magasin ainsi que des informations provenant des constructeurs.

Le problème c’est que cela demande beaucoup de travail, donc je le ferais que s’il y a pas mal de demandes. Alors à vos commentaires, prêt, partez !

3 . Comment choisir les peaux :

Pour le choix des peaux, il faut définir si vous souhaitez un son net, rond, avec de l’attaque, avec des harmoniques plutôt aigu ou médium ou basse. Pour plus de détail sur les peaux vous pouvez regarder cet article que j’ai publié en cliquant ici.

Le type de bois de votre batterie et l’épaisseur de vos futs, ainsi que leurs tailles auront un impact sur le choix de vos peaux et donc du réglage forcement.

Lorsque vous avez une batterie qui développe beaucoup d’harmonique, soit vous souhaitez les mettre en avant ou soit à l’inverse vous avez besoin de les réduire, bien souvent pour une histoire de puissance (exemple : si on joue fréquemment dans des petits endroits) .

Pour résumer grossièrement plus une peaux est épaisse ou double, plus elle est mate avec des harmoniques plus basses et plus étouffées. A l’inverse plus elle fine plus elle développe des harmoniques aigues et puissantes.

Quant à la texture, sablage, lisse, ou avec un revêtement imitation animal, aura plutôt tendance à changer l’attaque (brillance ou douce).

Transparente donnera un attaque plus tranchée.

Le sablage lui va donner du grain, une brillance douce mais aigue surtout sur un jeu piano (léger, fin). Si on tape fort on entendra moins la différence.

Les peaux imitations animales, si c’est un film par dessus une peau comme la « Fiberskin » de Remo, ou la modern vintage de chez Aquarian,  cela donnera un son plus mate et rond. Si c’est une peau imitation animale directement dans la fibre comme la « Renaissance » de Remo cela se rapprochera de la peau simple sablée mais avec un peu plus de rondeur dans un jeu fin et léger.

Pour le réglage et l’accordage, je vous conseille de télécharger gratuitement « Mon mode d’emploi » Accorder sa batterie et de lire cet article en cliquant ici, si ce n’est pas déjà fait.

4 . La solidité de l’accastillage :

En ce qui concerne la solidité, tenez compte de votre expérience sur les différentes batteries sur lesquelles vous avez joué.  Comme tout le monde vous pouvez aller voir des forums concernant les mauvaises expériences de chacun en les partageants, prenez conseil auprès de vos potes batteurs, votre professeur de batterie, si vous connaissez de bons magasins ayant du choix et en plus spécialisé en batterie/percussion, moi j’en connais LOL !!

Mais une chose est sur, faite votre propre expérience, car tout est relatif, ce qui est bien pour quelqu’un, est peut être très médiocre pour un autre. Donc un seul avis n’est pas suffisant, plus vous avez de renseignements et d’avis différents, plus précis sera votre idée et votre choix finale.

3 ième étape : Un petit d’horizon sur les percussions

Pour complètement personnaliser votre kit et donc votre style, et forcement votre son, vous pouvez intégrer des percussions.

Régulièrement de grand batteurs intègrent des percus dans leur kit batterie :

Percussions jouées aux baguettes           Percussions jouées aux mains

  • – Octoban                                                                          – Bongo
  • – Timbalès (mini ou normale)                                – Shaker
  • – Cloches, blocks (bois ou plastique)                – Djembe
  • – Gong                                                                                  – Darbuka
  • – Caixa                                                                                 – Cajon

Il en existe pleins d’autres, il n’y a comme limite, que notre imagination.

batterie perso 3 faire sonner sa batterie losberger

Moi même je n’intègre pas spécialement de percussions dans mon kit, car j’ai pris l’habitude de jouer sur un kit standard comme beaucoup de monde. Et visiblement j’ai beaucoup moins d’imagination que le batteur de cette photo, Envieux !

De plus, maintenant je suis plutôt dans l’optique de réduire mon set plutôt que de rajouter des éléments. Mais une chose est sûr, si je devais rajouter un ou plusieurs éléments, cela sera soit une percussion soit un petit fut avec une sonorité particulière (genre mini caisse claire « soprano ») ou mini timbales, mais pas un tom supplémentaire. Cela fait partie de MON choix.

Alors faites en de même faites VOTRE propre choix en fonction de votre style de jeu, de musique et des percussions qui vous attirent, au feeling quoi !

En conclusion

Réunissez toutes les infos sur le matériel que vous avez essayez, les conseils de vos profs, de vos amies batteurs et percussionnistes, de professionnels passionnés que vous rencontrez tous les jours, mélangez le tout bien fort dans un shaker.

Budgétisez, c’est souvent à ce moment là que c’est moins drôle!

L’avantage pour nous, batteurs, c’est que nous pouvons acheter au fur et à mesure et séparémentClignement d'œil, les futs, accessoires, cymbales et percussions, mais l’inconvénient c’est qu’il y a toujours quelques choses à acheter.Gêné

En prenant notre temps nous pouvons nous monter un kit idéal en réduisant considérablement le risque d’erreur sur le choix du matos.

Si vous avez des questions ou suggestions merci de laisser un commentaire à la fin de l’article !

Cet article, vous a plu, alors Likez le et partagez le avec vos ami(e)s.

Christophe FSB.

Enregistrer

Mon 38 ième relevé de batterie “ALWAYS de BLINK 182

Bonjour à toutes et à tous

Voici le relevé de batterie demandé par Mathieu en commentaire sur un des relevé, il y peu de temps.

Le voilà donc, Mathieu, j’espère qu’il te plaira, OUPS !  j’espère  qu’il vous plaira, d’ailleurs.

BLINK 182 OLAF faire sonner sa batterie

Comme d’hab je ne me suis inspiré d’aucun relevé existant, s’il y en a, j’ai utilisé uniquement mes oreilles, qui sont en choux fleur, maintenant, lol !!!

En tout cas, je me suis super bien amusé à le retranscrire.

Voici le fichier audio du relevé

Attention il mérite une endurance et une condition physique à toutes épreuves !

Il est sacrément  “SPEED” ce morceau, tempo 158 BPM en croches et doubles croches et bien chargés en notes tout ça.

Alors si vous avez décidé de le reprendre accrochez vous.

J’étais fatigué rien qu’à l’écouter alors à jouer, BONJOUR!!!Surpris

Comme d’habitude, les principaux rythmes et fills sont retranscrit, mais pas tous les fills, libre à vous de l’interpréter à votre manière.

Si comme Mathieu, vous souhaitez que je retranscrive la partition batterie d’un titre de votre choix,  alors, laissez moi un commentaire à la fin de cet  article. Je le ferais avec plaisir !

Ce relevé vous a plu, Likez le et partagez le avec vos ami(e)s !Clignement d'œil

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Comment trouver son Propre Son de batterie

Bonjour à toutes et à tous

Aujourd’hui je vais vous parles de pourquoi et comment choisir Sa batterie, pour obtenir son propre son.

faire sonner sa batterie melanie levi

Comme tous sportifs, ou artistes, il faut apprendre la technique pour développer et atteindre un bon niveau dans sa discipline.

Puis l’étape suivant quand nous commençons à maitriser la technique, l’indépendance dans notre apprentissage, il faut aussi travailler et développer sa musicalité.

Pour se faire, il faut bien écouter pour bien reproduire et faire sonner ce qu’on entend et ce que l’on veut jouer à la batterie, c’est valable pour tous les instruments, d’ailleurs!

Donc la technique et l’indépendance sont deux éléments indispensables dans cette tâche, mais il reste une chose non négligeable, c’est notre choix de matériels  (batterie, peaux, cymbales, baguettes, accessoires) et de bien régler tout cela pour obtenir « notre propre sonorité ».

C’est donc précisément ce que je vais aborder dans cet article !!!

Prenez l’exemple de Stewart Copeland, Manu Katché, Simmon Philips, Vinnie Colauita et beaucoup d’autres.

Tous ces grands batteurs qui ont une sonorité et un style,  bien à eux, qui se reconnaissent dès les premières secondes d’écoute, ce n’est pas un Hasard!

Leur style de jeu qui leur est propre par leur technique de jeu leur propre musicalité mais aussi  par leurs matériels et leurs réglages, c’est un tout !

Si vous aussi, vous souhaitez avoir votre propre style et votre propre sonorité et bien c’est à vous, d’évoluer, de travailler votre technique mais aussi de travailler votre son en recherchant, les tailles de futs qu’il vous faut, le type de bois idéal (suivant le son que vous recherchez) , les peaux les plus adaptées, les cymbales de vos rêves et les baguettes qui vous conviennent.

Pour trouver votre son, je vous conseilles d’être curieux, connaitre les standard, mais surtout ne vous arrêtez pas aux tailles standards.

Après quelques années d’expérience, il est bon d’avoir tester différentes tailles, différents bois en jouant de la batterie à droite ou à gauche, du bas au haut de gamme, de l’érable au boulot en passant par l’acajou, l’Hêtre, le chêne, le merisier, enfin tous ce que vous pouvez tester, et bien, testez le , cela ne fera qu’enrichir votre culture personnelle.

L’épaisseur des futs est super importante aussi, moi personnellement je préfère des futs fin 4 ou 6 plis, après suivant les bois cela n’est pas toujours possible.

Un fut plus fin vous apportera des harmoniques un peu plus riche en basses fréquences, alors qu’un fut épais lui sera riche en fréquence aigu.

Votre choix devra se faire en fonction de VOTRE expérience, alors il faut tester et essayer tant que vous le pouvez et partager vos expériences.

Alors pour vous aider dans cette démarche, je vais partager avec vous un maximum d’informations que j’ai pu apprendre, découvrir durant mon expérience en magasin à savoir :

    1. La Taille de futs (diamètres et profondeurs)
    2. L’Essences de Bois utilisées, avec épaisseur et nombre de plis, ou si c’est du massif ou encore lamellé collé.
    3. Les peaux et réglages
    4. Mais aussi un petit tour d’horizon sur les percussions en générales, car il peut être super enrichissant de mélanger des percussions à votre set de batterie.

faire sonner sa batterie Dave Kobrehel

Avant l’étape du matos il est primordiale d’avoir un minimum d’expérience dans l’apprentissage de la batterie pour commencer a avoir acquis une certaine technique et donc par la même occasion votre propre style de jeu.

Mais la curiosité, elle!  doit commencer dès le début de votre apprentissage, alors même  si vous êtes débutants , faites vos tests et soyez curieux!

1 er Etape :  Prendre ses repères du matos sur lequel nous jouons

Même si vous estimez que vous joué très moyennement, vous commencez malgré tout,  a développer votre propre style de jeu par l’influence de la musique que vous écoutez et jouez, l’influence de vos batteurs préférés et votre travail (technique et indépendance).

A partir de ce moment vous pouvez commencer votre recherche du son en laissant le choix sur le matos et réglages de celui ci.

Vous pouvez la commencer en étant débutant, et  au bout d’un certain temps cela sera un peu plus facile et plus à votre portée, à différencier, a régler, à comprendre et donc à trouver votre son.

Le problème, c’est que nous avons pas toujours les moyens financiers de changer de batteries, de peaux, de cymbales et d’accessoires, comme ça, d’un coup de baguette !

Alors, il ne faut pas hésiter a tester et expérimenté, en cherchant des réglages dès que vous jouez sur des batteries que l’on vous mets à disposition (exemple :studio, festival…) quand c’est possible, bien sûr. En gros il faut être curieux, ce qui n’est pas un si vilain défaut, finalementClignement d'œil !

Astuce : Lorsque vous jouez une batterie qui n’est pas la votre et qui mérite un réglage, commencez déjà par vérifier si la tension de la peau est uniforme, simplement en regardant la distance entre le cercle et chaque coquille du fut.

  • Si vous constatez un réglage non uniforme resserrez les tirants qui en ont besoin même si le tom est déjà trop tendu
  • Un fois un serrage uniforme, accordez en détendant de manière identique chaque tirant (très important)
  • Pour la petite touche finale : resserrez un « tout petit peu » chaque tirant pour être sur que tous les tirants soit bien en pression sur le cercle.

Ensuite repérez bien la marque et « le modèle » de cette batterie, car toute les marques font différentes qualités de batteries.

Le modèle vous permettra en vous renseignant par la suite de connaitre dans quel bois et quelle épaisseur est faite la batterie en question qui vous a tant plu (nombre de plis, renfort de chanfrein, fut massif …etc).

Il y a le style de musique que vous jouez, qui automatiquement vous oriente vers certaines marques de batterie , non pas pour le son mais plus pour une histoire de présence de sponsoring dans ce style de batteur (exemple : Tama ou Ludwig qui est très présent dans le Rock).

Mais en réalité on peut faire n’importe quel style de musique avec n’importe quelle marque, il suffit de prendre les bonnes tailles et le type de bois qui sera optimum (un son ouvert ou un son mat).

En prenant l’habitude de jouer, régler, inspecter, repérer les batteries sur lesquels vous jouez vous apprendrez, non seulement à régler instinctivement, mais en plus cela vous aidera a mieux choisir VOTRE futur Batterie.

Donc let’s go !!! ESSAYEZ!!!

Étant donné que j’ai encore beaucoup de chose à écrire à ce sujet « trouver son propre son », je me permets de vous écrire la suite de cet article pour la semaine prochaine. Je n’aime pas trop que mes articles soit trop long, plus court, je trouve ça plus sympa.

Par ailleurs si vous trouvez que mes articles sont, soit, court mais comme vous les aimez, ou à l’inverse vous préfèreriez un peu plus long , laissez moi en commentaire votre impression.

Cet article vous a plu, alors Likez le et partagez le avec vos ami(e)s.

Je vous donne donc rendez-vous, la semaine prochaine pour la suite de cette article sur lequel  j’aborderais la 2 eme étape : Comprendre comment obtenir enfin son Propre son.

Christophe FSB

Enregistrer

Mon 37 ième relevé de batterie “How you remind me” de NICKELBACK

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui voici mon 37 ième relevé de batterie “How you remind me” de Nickelback.

nickelback overduebook

Autant vous dire que je me sui régalé, à retranscrire la partition de batterie et toujours sans aucune comparaison ni influence d’un autre relevé.

Je vous le rappelle que le but de ce défi que je me suis lancé est de m’habituer à relever différents titres, à une cadence d’un relevé par semaine jusqu’à 54.

Les prochains relevés s’avèrent plus compliqué suite à la demande de Mathieu “Always” de Blink 18 puis après TOTORRO demande de Sylvie et je peux vous dire que Always est bien chargé quand a Totorro je ne me suis pas encore décider sur le titre mais cela à l’air bien corsé aussi, alors un peu de patience à tous les 2 !!!! LOLConfus

Mais je le ferais !!!

Voici le fichier audio de la partition

Pour ce titre de Nickelback au début du morceau il y a un RA de 5 et je me suis aperçu que je n’en ai jamais parlé sur mon blog.

C’est un figure qui était très utilisée en tambour et donc en caisse claire donc en batterie aussi, cela va de soit !

Il s’agit de faire cette figure avec ce doigté en accentuant la dernière note sur le temps :

RA de 5 -1

A la mesure 17, il y a également un moulin ou paradiddle à la grosse caisse et caisse claire sur les temps 3 et 4 qui est utilisé de manière très sympa comme fill.

En tout cas j’espère qu’il vous plaira car je me suis bien amusé à le retranscrire.

Si ce relevé, vous a plu, alors Likez le et partagez le avec vous ami(e)s.Clignement d'œil

Christophe FSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...