4 Conseils pour développer notre Dynamique à la batterie

Publié le Publié dans ARTICLES, Conseils et Astuces

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler de l’importance de la dynamique d’un morceau.

#FSB batterie

Effectivement parfois certains titres sont très linéaires, c’est à dire qu’ils restent sur la même dynamique tout le long, mais c’est plutôt rare.

Mais la plus grande partie du temps un titre a des dynamiques différentes, il commence doucement pour monter crescendo ou à l’inverse il démarre à fond pour retomber puis remonter …etc.

Bref, vous l’aurez compris la majeur partie du temps nous devons être vigilant, être à l’écoute pour respecter la dynamique du morceau que l’on joue. Donc il est important lorsque l’on veut reprendre un morceau, de :

  1. Bien analyser le morceau sur le jeu en lui même mais également sur la dynamique et l’intensité du morceau original.
  2. Vous pouvez également écouter les versions live de ses morceaux, car bien souvent les nuances sont plus perceptibles et plus facilement identifiable en concerts, avec parfois des mises en place différentes.
  3. Vous pouvez volontairement exagérer les nuances pour donner de la vie au morceau, il faut, d’une part pour cela vous accorder avec votre fidèle compagnon « Le Bassiste » et aussi avec les autres musiciens bien entendu, vous êtes quand « le meilleur ami du musicien » (c’est une plaisanterie, bien sur, qui fait partie des blagues concernant les batteurs)Gêné
  4. Vous pouvez également rajouter des mises en place de Live ou bien même les créer vous, avec votre groupe.

C’est d’ailleurs souvent pratiquer par les groupes originaux lorsqu’ils joue en concerts, ils adaptent et modifient leurs propres compositions, et c’est toujours une surprise et donne souvent encore plus d’émotions à écouter.

Des artistes ou groupes tel que TOTO, STING, YES Ben l’Oncle saoul,  Stevie Wonder,  il y en a plein d’autres qui  pratiquent leurs propres arrangements.  et c’est un ingrédient indispensable à la musicalité à mon sens.

Il est certain que la création est l’essence de la musique, mais l’arrangement et l’orchestration, le sont tout autant.

Prenons l’exemple de la musique classique ou même jazz, l’orchestration et l’arrangement est un élément incontournable, ils font partie de la finalisation d’une œuvre musical.

Et c’est valable pour tous les styles de musique Pop, rock, Funk, Reggae, rhythm’n’blues et j’en oubli.

Prenons un exemple au hasard :   With a little help for my friend

Si on écoute la version originale des BEATTLES et que l’on écoute derrière la version de Joe COOCKER (repris également par TOTO avec la même orchestration)

Vous constaterez que les deux versions n’ont plus rien avoir à par la mélodie ou le gimmick du chant et les paroles bien sur.

Par contre le Tempo, l’orchestration, l’arrangement et la dynamique n’a plus rien en commun avec la version d’origine des Beattles. On pourrait même croire qu’il s’agit de deux titres différents, d’ailleurs ce titre est plus connu avec la deuxième version de Joe Coocker.

Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autre, car il existe plein de cas similaires. Parfois même il y a plusieurs versions totalement différentes d’un même morceau joué par le même groupe (compositeur orignal).

Cela montre bien toute l’importance d’être juste sur la dynamique, pour respecter et restituer une orchestration et arrangement bien définit.

Donc pour résumer il faut :
  1. Bien analyser et écouter que ce soit la technique, la mise en place, et aussi les nuances la version que vous souhaiter reprendre (généralement la version originale en studio)
  2. Faire une analyse sur les arrangements, orchestration et les nuances (dynamiques) d’une ou plusieurs versions Live
  3. Exagérer, volontairement les nuances, surtout dans un premier temps.
  4. Vous pouvez même vous permettre (ce n’est que mon avis, bien sur) de créer vos propres mises en places avec votre groupe, et même dans certains cas, changer le style musical du morceau. Un morceau Rock en jazz ou un titre Pop en reggae ou une chanson de variété en musique dansante Latine type SALSA, comme par exemple “Should i stay or should i go” célèbre morceau de The Clash, reprise façon jazzy ou bien  « Ne me quitte pas » de Jacques Brel interprété par Yuri Buenaventura (Ecoutez ça, moi j’adore). 

Pour vous inspirer je vous invite à écouter différentes versions live de morceaux que vous jouez et reprenez avec votre groupe, cela peut vous donner pleins d’idées.

Alors, à vos oreilles, prêt, partez !!!

Cet Article vous a plu, alors Likez le et partagez le avec vos ami(e)s.

Christophe #FSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :la batterie, AVEC METRONOME BATEUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *