ARTICLESConseils et Astuces

Comment allier travail et créativité à la batterie

Posted

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler de pourquoi et comment  on peut travailler tous les exercices et rudiments pour gagner en efficacité et gagner du temps et progresser plus rapidement, et avoir plus de  créativité à la batterie.

partition moulin krupa pip R lagenta #FSB

Le principe est le suivant, lorsque nous travaillons un rudiment tel que le paradiddle par exemple,

PARADIDDLE 1

La première étape ;

Le but premier de cet exercice est de travailler pour gagner en endurance rapidité et dextérité, on travaille le doigté et la rapidité, en jouant avec nos deux mains.

Mais si on pousse notre curiosité un peu plus, la deuxième étape c’est d’aller plus loin et notamment,  de travailler en plus  l’indépendance et les nuances. Donc de rajouter nos deux pieds en plus de nos deux mains, .

Cette deuxième étape se décompose en 2 parties :
  • 1.  L’indépendance

Lorsque l’on travaille un paradiddle ou un autre exercice de notre choix, on peut également le travailler en l’accompagnant d »une cellule de rythme aux pieds comme je l’ai souvent conseillé dans différents articles (vidéo ou écrit). Je n’ai rien inventé car un très grand nombre de batteurs le pratique et le conseille, notamment Hervé CHIQUET dans mon interview « En Duo » les fameux « Ostinatos ».                                                                                                                                                                                                                                                   L’intérêt c’est  que tout en travaillant les doigtés des mains, on développe notre indépendance en synchronisant mains et pieds c’est d’ailleurs souvent un casse tête car il faut s’habituer et se repérer pour arriver à des automatismes. Et plus on en travaille et plus on s’améliore, malheureusement il n’y a pas de secret, il faut bosser !!! Cette méthode est super pour évoluer et créer des nouveaux fills et breaks mais aussi pour jouer de plus en plus de différents rythmes de tous styles et très variés.

  • 2.  La créativité

Nous pouvons en partant sur ce même exercice travailler les nuances et développer notre créativité. Mais là cela demande un peu plus de réflexion, il faut donc se poser pour cet exercice et même le mettre sur papier pour essayer de composer son propre exercice qui peut déboucher sur un rythme (il peut certainement déjà exister ou pas,  ce n’est pas grave) et on s’en fou !!!                      Le but est de bien l’analyser le comprendre et du coup essayer de parfaitement le maîtriser.

Pour le mettre en pratique je vais vous donner l’exemple suivant, mais sachez que l’on peut le faire sur beaucoup d’exercices  comme les paradiddles (ou moulins) , qu’ils soient binaire ou ternaire, et également le roulé ou le frisé.

Les paradiddles se déclinent en 2 groupes binaire ou ternaire et dans ces le  groupe des paradiddles binaire, il existe plusieurs doigtés, il y en a 4 principaux, et il y a en plus le double et triple paradiddle (ce sera peut-être le sujet d’un autre article)

Donc, autant vous dire que tout ça, c’est beaucoup de travail, alors il faut commencer tranquillement et passer les étapes au fur et a mesure et chacun à notre rythme (en fonction du nombre d’heures passées sur notre instrument)

Voici l’exemple choisi :

Prenons le Paradiddle ou moulin N° 1 binaire :

PARADIDDLE 1

1. Dans la première étape voici plusieurs cellules rythmiques aux pieds à jouer par dessus l’exercice choisi (dans notre exemple le premier paradiddle binaire). Vous pouvez choisir n’importe quel ostinato de pieds

Voici 2 exemples de  cellule ou « Ostinato » à jouer aux pieds

OSTINATO 1 NOIRE

OSTINATO 2 SAMBA

Et voici donc en le jouant simultanément avec le paradiddle

TRAVAIL 1

Toujours avec le même doigté du Paradiddle /moulin

TRAVAIL 2

Comme d’habitude il faut commencer à un Tempo lent et augmenter la vitesse au fur et à mesure, ne jamais passer au tempo supérieur si on ne maîtrise pas le tempo en question.

2. Pour la deuxième étape, il y a au préalable un travail de recherche super intéressant. Je vais reprendre toujours le même exemple du paradiddle et vous expliquer tout ça.

PARADIDDLE 1

Voici ce que cela donne si on remplace la main droite par le pied droit sur la grosse caisse

CREATINIT 1 GC CCL

– Mettons les accents sur les temps 2 et 4 pour la main gauche et en ghost notes pour tous les autres coups de la main gauche (CCL) Ensuite épurons un peu la grosse caisse pour obtenir un rythme plus sympa  et voilà ce que ça donne :

CREATIVITE 2 GN PIED

Maintenant, on va compliquer la chose en rajoutant la main droite sur la ride

CREATIVITE 4 RIDE CROCHE

Puis, le pied gauche H.hat

CREATIVITE 5 HH PIED

Et voici donc un rythme bien FUN sur la base du premier moulin ou paradiddle, pour le rendre encore plus sympa, on peut jouer la 3 ième double croche du temps 1 et 3 en caisse claire Ghost notes, ça donne un rythme que vous avez certainement déjà entendu. Clignement d'œil

Il y  a une multitude d’autres possibilités. Il suffit d’écrire l’exercice de base sur du papier, de le décomposer et de le réorganiser,  faite le à votre niveau plus simple s’il le faut, ce qui compte c’est de développer notre curiosité.

J’espère que vous aurait compris l’approche. Vous pouvez bosser cet exemple précis pour comprendre et ensuite, faire de même avec un exercice de votre choix et le développer à votre sauce.

C’est bien plus qu’un exercice technique, ça développe notre oreille et notre esprit pour être du coup plus créatif !

Alors, lancez vous et à vous de jouer !

Laissez moi en commentaire, vos questions, et si vous avez vous même déjà développer cette approche, partagez le, c’est le but de mon blog.Clignement d'œil

Si cet article vous a plu, alors, Likez le et Partagez le avec vos ami(e)s Pouce levé

Christophe #FSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 réflexions au sujet de « Comment allier travail et créativité à la batterie »

  1. Super article Christophe !!!
    Clair , précis , explicite et ouvrant de nombreuses possibilités de travail :-))

    J aime !!! Et je vais m y coller car ça va faire progresser , c est sur

    😉

    Serge

    1. Salut Serge, merci beaucoup pour ton compliment, ça fait super plaisir et me donne une pêche pour continuer 🙂
      Musicalement.
      Christophe #FSB

  2. Salut Christophe, excellente réflexion et étude du problème ! Je débute et je ne connais pas toutes ces petites astuces qui enrichissent et modifient la routine des exercices traditionnels.
    Merci à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *