ARTICLESConseils et Astuces

Comment ne pas avoir peur du STRESS

Posted

Bonjour à toutes  et à tous,!

Aujourd’hui je vais vous parler du STRESS.

Et oui,  je pense que personne n’y échappe à ce fameux stress, que ce soit lors d’un concert, d’une séance d’enregistrement en studio, d’une audition, d’un examen ou bien même d’une simple répétition, nous avons tous eu ce stress nous envahir!

batterie John Mayal de dena flows faire sonner sa batterie FSB

Parfois il nous fait nous surpasser, et nous fait faire des choses que nous aurions jamais imaginer pouvoir faire et du coup cela nous rend plus confiant.

Mais d’autres fois, il nous rétrograde, nous régresse, nous fait perdre tous nos moyens et là,  c’est  LA CATASTROPHE !!!

Je vais partager avec vous  la méthode que j’utilise pour ne pas être submerger et tétaniser par ce sentiment parfois incontrôlable.

Une des situations dans laquelle j’ai eu du stress (un peu comme tout le monde je pense !)  : 

  • C’ est avant un concert sur une scène avec votre groupe

Dans ce type de cas ou on se trouve plusieurs a être stressés, grâce à la complicité c’est plus facile a gérer car on peut se soutenir entre nous.

1. La première chose que je fais dans ce cas là, c’est d’avoir une bonne complicité avec le bassiste, s’épauler, se regarder très fréquemment (un petit coup d’œil par ici, un autre par là).

Ca nous permet de nous auto motiver, et puis du coup si un de nous ace fait attraper par  cet horrible trou de mémoire, un coup d’œil sur le bassiste, puis il vous fait un signe quelconque  et HOP ça nous remet sur les rail et bien sûr inversement si le bassiste ou autre d’ailleurs (guitariste, clavier…etc) se perd, on est là pour tenir la baraque.

Le plus important est avant, car le stress pour moi est à son pic d’intensité  juste avant et sur les toutes premières minutes voir secondes du concert.

2. Donc juste avant, avec le bassiste  il y a une motivation et une sorte de mini révision de l’intro, des premières notes et mise en place du morceau, pour ne pas avoir de doutes.

3. Et pour le coté technique, évidemment un bon échauffement de 10 ou 15 minutes en travaillant, roulé, frisé, moulin ou tout autre exercice que vous travaillez régulièrement.

4. Après l’échauffement je me concentre sur les premières notes (intro et mise en place ….) en les visualisant et en mimant la gestuelle.

Puis avec un maximum de concentration, je souffle, un coup d’œil vers tous les musiciens du groupe, puis surtout au bassiste et C’EST PARTI !!!!

PS : n’oubliez pas le décompte de 2 mesures , LOL!!Clignement d'œil                  (je rigole mais ça m’est déjà arrivé!!Embarrassé)

Malheureusement, parfois face à ce stress, on se retrouve seul un peu comme à :

  • Une Audition, un examen…

Et Là ! La solution est bien moins évidente et pas forcément très agréable.

Ma solution c’est de bien entendu se préparer correctement, connaître un maximum sa partie, mais c’est plus simple à dire qu’a faire quand le stress s’en mêle.

5.  Ce concentrer un maximum sur le tempo en regardant les musiciens s’il y en a,  puis imaginer dans votre tête en train de jouer (imaginez  vous en train de le joue en le chantant).

On pense  parfois passer pour un fou, et les autres peuvent trouver ça bizarre mais c’est pas grave car si derrière vous réussissez ce que vous êtes venu faire, plus personne et encore moins vous se souviendra de ce petit moment étrange et parfois rigolo.

Je doit avouer que cette dernière situation, est plus dure à gérer pour moi.  Surtout quand je vois certains batteurs qui jouent super bien, avec confiance, avec une totale maîtrise, ça me  fait parfois douter encore plus de moi.

Donc il faut se décomplexer, mais ce n’est pas simple pour la simple et bonne raison, c’est que notre cerveau est d’une complexité  sans égale.

Pourtant, il ne faut pas avoir peur de se tromper,  se planter, ce n’est pas grave “ce qui nous tue pas, nous rend plus fort”.

Bon ! c’est sur ! ce n’est pas agréable, mais on apprend plus, de nos erreurs que de nos réussites.

Donc si on se  plante, il ne faut pas se prendre la tête, il vaut mieux en rires Star

 Si vous aussi, vous avez été saisie par le stress au point de rater  votre début de prestation, voir plus, partagez le en laissant un commentaire et dites comment vous vous en êtes sorti.

Si cet article vous a plu, partagez le avec vos ami(e)s et Likez le!

Musicalement.

Christophe FSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 réflexions au sujet de « Comment ne pas avoir peur du STRESS »

  1. Salut tophe
    Celui qui dit qu’il ne stress jamais est un menteur car même après des années d’expérience sur scène voir de très grosses scène, j’ai toujours ce petit pincement avant chaque concert et je dirai tant mieux car ça nous permet de nous remettre en question. Comme le dit Christophe, rien de mieux que d’avoir une réelle complicité avec notre bassiste préféré car un seul regard permet bien souvent de nous remettre sur les rails ou vis et versa. Et je finirai par dire que lorsque le concert commence , ne regardez pas la superbe blonde qui est dans le publique, ça peut vous déconcentrer. :))))

  2. bonjour Christophe,
    Alors moi je suis une specialiste du stress et évidemment de l erreur!!!!!
    souvent cela me fait me mettre à l envers!!!!
    alors parfois j arrive à me remette toute seule et d’autre fois il y a quelqu un qui me fait signe pour que je me remette à l endroit mais c’est pas rigolo!!!!
    et en effet le publique peut etre un tres gros argument de déconcentration!!!!!
    par contre quand je suis seule ou avec 2 ou 3 musiciens ça peut aller!!!

    1. Salut Rebecca^!
      D’abord merci pour ton intervention 🙂
      C’est tout à fait normal d’avoir un énorme stress quand il y a du public, et sur le moment c’est effectivement jamais très drôle mais avec du recule il faut en rire, pour moi c’est nécessaire, pour 2 raisons cela peut te permettre de ne pas l’effacer de ta mémoire et du coup tu l’analysera plus et t’évitera peut être même de refaire cette même erreur et puis la deuxième c’est QUE CE N’ EST PAS GRAVE !!!! l’erreur est humaine,.
      Pour te dire j’ai bien vu SIMON PHILIPS se planter lors un concert de TOTO et cela ne m’empêche pas d’être fan de cet IMMENSE BATTEUR !
      Essaie de relativiser!
      Musicalement.

      Christophe FSB

  3. Salut Christophe,
    Je crois que le plus compliqué c’est de transformer notre appréhension en bon stress qui nous aide à donner le meilleur contrairement au stress qui nous paralyse. J’ai assez peu joué en groupe jusqu’à présent mais j’ai fait plusieurs auditions publiques. Alors, je dédramatise le truc : c’est un loisir et si je me plante il n’y a pas mort d’homme ! J’essaie de canaliser le stress pour le transformer en concentration et j’ai remarqué qu’au bout de quelques secondes de jeu, je suis dans ma bulle et que j’oublie la présence du public. Ensuite, inverser un rythme ou foirer un break, c’est une chose qui arrive à tous les batteurs. Il vaut mieux en rire, ça fait des souvenirs et ça fait partie de l’apprentissage !

    1. Salut Fred !
      Tu as tout a fait raison ! on est là pour s’amuser avant tout !!!
      😉
      Christophe FSB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *