La Musicalité à la batterie

Publié le Publié dans ARTICLES, Conseils et Astuces

 

Bonjour à toutes et à tous!

Aujourd’hui je vais vous parler de la musicalité, car moi même j’ai mis du temps à comprendre ce que c’était et parfois j’ai encore des doutes.

par christophe losberger11

Longtemps j’ai pensé que le fait de tenir un rythme bien droit et régulier permettait de garder le tempo et donc avoir de la musicalité.

Mais j’avais tout faux! Ce qui compte c’est que dans notre tête on entende la cadence du rythme et nom un click à la noire. Il n’y a rien de pire, pour moi.

Lorsque je travaille des exercices sur un métronome, c’est assez difficile, mais cela permet de se familiariser avec le tempo tout en travaillant la technique.*

Mais lorsque je joue en groupe ou sur une musique, le fait de jouer un morceau sur un métronome, me fait focaliser sur le tempo et je suis plus du tout concentré sur la musicalité, le groove.

Et bien pour moi !

Le meilleur moyen que j’ai trouvé pour garder à la fois le tempo et la musicalité, c’est de chanter le phrasé rythmique , la pattern, la groove, le beat…du morceau.

Cela me permet plusieurs choses, de me libérer l’esprit pour me concentrer sur mon jeu et sur la structure du morceau.

Pour cela il faut écouter et écouter et re écouter, encore et encore….

De manière à ce que notre cerveau puisse se souvenir de tous.

Cela peut dépendre de votre mémoire mais pour moi il me faut énormément de temps pour mémoriser tout ça!!! Envieux

Je pense de toute façon que le fait de chanter le rythme, le pattern, le groove ou les plans est indispensable avant de les reproduire sur la batterie.

Pour essayer de mieux comprendre, regardez plutôt cette vidéo de Bernard Purdie :

 

Lorsque j’ai l’esprit libre concernant le tempo, cela me permet d’être bien à l’écoute des autres musiciens pour créer une cohésion du groupe et donc d’avoir une musicalité sur l’ensemble des musiciens.

Car la musicalité concerne la musique et donc l’ensemble des musiciens et pour ça, il faut s’écouter et écouter les autres.

En ce qui concerne le tempo, on dit toujours que nous sommes les gardiens du tempo, c’est tout à fait vrai, mais il ne faut surtout pas oublier notre plus grand complice « Le Bassiste ».

Et oui ! Le bassiste aussi, est le gardien du tempo. Il a un rôle tout aussi important que nous batteur.

Car si le bassiste ne groove pas, le batteur ne groovera pas non plus, et c’est valable dans l’autre sens également.

Donc il faut être un binôme implacable avec le bassiste, pour faire groover et donc avoir de la musicalité.

Et en plus cela permet de compter sur votre principal équipier pour éventuellement, faire des variantes comme des contres temps, des décalages volontaires, ou de la polyrythmie.

Afin que lui reste bien dans le tempo pendant votre escapade et vis et versa, afin que vous soyez le gardien du tempo pendant son périple, lol.

La cohésion d’un groupe commence avec le batteur et le bassiste, sans cela le groupe marche sur 3 pattes!!!

Alors, préparez vous à sympathiser un peu plus avec votre bassiste ou bien changez de bassiste.MDR

Si cet article vous a plu, Likez le et partagez le avec vos ami(e)s.

Vous pouvez également allez plus loin et recevoir GRATUITEMENT mon mode d’emploi « Accorder sa batterie » en cliquant ici.

Musicalement

Christophe « FSB »

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :musicalite en bztterie, ka musicalite a la batterie

3 réflexions au sujet de « La Musicalité à la batterie »

  1. Salut Christophe,
    Très bonne initiative comme d’habitude que de nous présenter cet article. L’association entre batteur et bassiste est effectivement essentielle. Comme tu l’expliques si bien, un peut compter sur l’autre pour tenir le rythme et permettre de faire des variantes.
    Quant au travail qui consiste à chanter son tempo et les breakds, je pense qu’il s’agit d’une démarche essentielle dans la pratique d’un instrument. Prenons le cas du guitariste et plus particulièrement de Jimmy Hendrix, il faisait corps avec son instrument et vivait ce qu’il jouait sur sa guitare.
    Merci encore pour ton article qui va nous permettre encore d’évoluer.
    Cordialement.
    Michel

    1. Salut et Merci à à tous les 2 Michel et fab ! 🙂
      Pour vos compliments, c’est vrai qu’avec le temps c’est une évidence pour nous, batteurs.
      J’ai écris cet article pour les plus jeunes et les plus novices car à l’époque j’ai entendu quelque fois que le batteur faisait tous sans parler du bassiste.
      Puis le jour ou j’ai joué avec un super bassiste en place Grave, je me suis aperçu qu’il fallait être 2 (le bassiste et moi) pour que ça tourne !!!
      Musicalement.

      Christophe 😉

  2. Salut Tophe
    Alors là je suis tout à fait d’accord avec toi. Moi qui suis batteur et bassiste. Une bonne cohésion entre le batteur et le bassiste fait tout le groove du morceaux et plus la section rythmique est complice , plus le groove est bon et par conséquent la musicalité sera excellente et donc j’en fini par là les têtes vont se dandiner.
    :))))))
    Musicalement
    FAB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *