“L’Indépendance” l’un des 3 Piliers du batteur

Publié le Publié dans ARTICLES, Conseils et Astuces

Bonjour à toute et à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un des 3 piliers pour partir sur de bonne base  en tant que batteur, c’est l’indépendance.

J’ai déjà abordé sur différents articles, 2 des 3 piliers du batteur qui sont pour moi « la technique », et « la Musicalité »…

Pilier faire sonner sa batterie jamie

Et donc voici le troisième pilier « L’Indépendance »

Je parle bien sûr de l’indépendance physique des 4 membres mais aussi de l’indépendance mentale ou plutôt intellectuelle (ça fait plus sérieux MDR), pouvoir penser, parler,réfléchir tout en jouant pour mieux appréhender et anticiper fills, breaks, et mise en place.

1. L’indépendance des 4 membres :

Elle est indispensable, que ce soit pour jouer un rythme, pour les mises en place, les breaks ou les fills.

Super ! me direz vous, mais comment faire.

Bonne nouvelle, dès lors que nous nous installons derrière la batterie, instinctivement en faisant les premiers rythmes nous nous imposons un travail d’indépendance, mais bien souvent que sur trois membres :

  • Main droite sur le charleston
  • Main gauche sur la caisse claire
  • Pied droit sur la pédale grosse caisse
  • Pied gauche pour tenir la pédale charleston fermé (donc par de travail d’indépendance sur ce membre la plupart du temps)

En suite dans la pratique, il faut s’imposer une partie pour travailler cette indépendance dans chacune de nos séances.

La durée :

Tout comme, l’échauffement ou la technique pour le temps de travail d’indépendance, 15 minutes me semble adapté.

Les exercices à travailler :

Pour ce qui est du choix des exercices à travailler, ils dépendront de votre niveau et de vos capacités et vos besoins

.

Donc la première chose à faire est de connaître vos limites, définir vos envies ce qui va automatiquement découler sur la détermination de vos besoins et par la même occasion vous définir les exercices à bosser.

Exemple d’exercice d’indépendance sur un rythme :

Prenons les rythmes suivant :

Exercice 'Indépendance 1-1

voici le fichier audio du rythme 1

 


voici le fichier audio du rythme 2

Le rythme 2 rajoute sur le rythme 1,  un travail d’indépendance sur le pied gauche (charleston en croche joué à la pédale et non avec la baguette, ce qui nous libère la main droite (d’un droitier) pour passer la rythmique sur la ride en jouant accentué les croches en l’air de chaque temps (le ET de chaque temps).

Ceci est un exemple d’un travail d’indépendance des 4 membres sur un rythme à la base que sur trois membres.

Si j’arrive à faire le rythme 1 (3 membres) pour passer l’étape du rythme 2 (4 membres). Je commence par travailler la partie au 2 pieds (droit et gauche)

Puis j’ajoute la caisse claire, pour rajouter en suivant la ride et une fois que je m’habitue bien j’intègre même des variantes sur la ride sans bouger le reste, un petit travail d’indépendance supplémentaire ;).

Exemple d’un fill ou plan :

Ceci un exemple parmi une multitude de situations différentes. si vous avez compris le principe c’est super si à l’inverse, si vous n’avez aucune idée de comment aborder les exercices à travailler pour l’indépendance de vos 4 membres concernant le plan ou rythme de votre choix, Laissez moi un commentaire, j’essayerai de vous aider avec plaisir. 😉

2. L’indépendance Intellectuelle :

La première chose à faire c’est de prendre l’habitude de compter en jouant, (plus facile à dire qu’à faire!)

Ensuite, lorsque je joue un rythme, je me force et prends l’habitude de penser en avance les breaks, fills, et mises en place tout en jouant cela me fait un très bon exercice pour déconnecter son cerveau du rythme que l’on joue. Une fois que je maîtrise le rythme cela devient plus facile et automatique.

Parfois je m’amuse a essayer de parler en jouant ; en répétition bien sûr!

Ce travaille d’indépendance est très long et, est d’actualité quelque soit son niveau, que soit l’indépendance intellectuelle (mentale) ou l’indépendance des membres, il y a toujours de quoi travaille et de se donner du boulot.

Je pense que l’indépendance est un des 3 PILIER extrêmement important pour avoir de bonne base à la batterie et pouvoir s’exprimer de cet instrument tellement physique et tellement sensible.

Si cet article, vous a plu, Likez le et partagez le avec vos ami(e)s .Clignement d'œil

Musicalement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Une réflexion au sujet de « “L’Indépendance” l’un des 3 Piliers du batteur »

  1. Salut Christophe. Entièrement d’accord avec toi. L’indépendance est l’un des piliers fondamental du batteur. Pour rajouter à ton article je dirai (un exercice que je pratique régulièrement) qu’il faut essayer d’être ambidextre à savoir être à l’aise aussi bien si on est droitier par exemple au charley avec la main droite qu’à la main gauche. Idem avec la grosse caisse comme par exemple Dominic Howard batteur du groupe Muse. Pas évident au début mais avec un peu de travail et d’habitude, ca facilite le jeu et les breaks.
    Merci en tout cas pour ton article.
    Biz
    http://batteurfou.tk/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *