Mon Quatorzième relevé “I Wish” de Stevie WONDER

Publié le Publié dans Relevés

Bonjour à toutes et à tous!

Aujourd’hui je vous présente mon quatorzième relevé “I Wish” de Stevie WONDER.

stevie wonder par C poblete

J’ai décidé de retranscrire ce titre toujours dans la même optique que tous mes relevés précédents, c’est à dire,  sans regarder sur le net ni même vérifier sur d’autres éventuels relevés.

Le but étant de me familiarisé avec l’écriture et la lecture des partitions batterie par la retranscription.

Une petite information pour ce relevé  qui est un petit peu plus complexe que les précédents et plus chargé aussi, il faut surtout bien comprendre et tenir la rythmique principale du morceau que voici :

iwish

Ce morceau est particulier, il est binaire en croche mais ternaire en double croche pour l’interprétation. Il faut bien écouter le morceau pour le comprendre mais c’est instinctif

Lorsque vous écouterez le morceau, il y a des variantes que je n’ai pas noté dans mon relevé, ce sont les ouvertures de charlestons qui sont nombreuses et variées.

Donc dans un premier temps je travaille le rythme avec les mises en places et les breaks puis une fois le rythme bien maitrisé, je vais intégrer par la suite les ouvertures qui ne sont pas simples à  faire.

cliquez ici pour écouter “I Wish’’

Mais déjà si vous arrivez  à faire tourner “groover” le morceau sans les ouvertures de charleston, c’est quand l’essentiel et pour le reste cela viendra dans un deuxième temps.

Quand aux fills et breaks comme d’habitude, je reprends les plans du morceaux et parfois je les revisites ou parfois même je les changes, d’ailleurs si vous écoutez des versions live, vous pourrez constater que bien souvent c’est ce que font quasiment tous les batteurs parfois même le rythme est modifié.

Ecoutez donc cette super version Live  “I Wish”

Le principal est de garder l’esprit du morceau, le Groove et que sa swing !!! Clignement d'œil

CONCLUSION

Il faut arriver a faire tourner ce super Rythme, le faire Groover dans un premier sans forcement mettre tous les fills et breaks en place.

Ensuite, placer toutes les mises en places importantes.

Puis ensuite seulement essayer de mettre tous les fills, breaks et variantes, notamment celles du charleston, surtout sur la fin Ad lib ou les cuivres s’en donnent à cœur joie.

Actuellement je travaille ce morceau avec parcimonie car je ne le reprend pas avec mon groupe, donc je travaille en priorité les morceaux que nous jouons ensemble.

Si vous avez une question ou bien au contraire une précision à apporter, laissez un commentaire, j’y répondrais avec plaisir! Clignement d'œil

Christophe.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *