Ne confondez pas Vitesse et Précipitation

Publié le Publié dans ARTICLES, Conseils et Astuces

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler de technique mais plutôt d’état d’esprit et de contrôle de soit.

NON !!!  ne partez pas encore, je ne vais pas faire de la psychologie !! MDR Rire

L’éternel problème à la batterie, en tout cas pour moi, c’est que  la batterie est un Super instrument excitant, physique, passionnant, et du coup lorsque nous nous retrouvons derrière notre instrument difficile de tenir un cheval au galop.

nicolas texeraud cheval au galop faire sonner sa batterie

Nombre de fois, je me suis retrouvé à la batterie, après à peine  5 minutes  d’échauffement, en train de jouer, ou plutôt de me défouler sur ma pauvre batterie qui n’avait rien demandé.

Pour finalement me rendre compte que ma séance avait juste servit d’exutoire, mais ne m’avait pas apporté grand chose, à part passer une ou plusieurs heures sur mon instrument (toujours bon a prendre, ceci dit !).

Mais si je souhaitais m’améliorer et augmenter ma vitesse d’exécution, cela n’avait très peu voir aucune efficacité.

ARRETEZ TOUT!!panneau stop FSB

Vous voulez jouer aussi vite qu’à la vitesse du son ?

Alors

Il ne faut pas  confondre vitesse et précipitation!

Le principe est de prendre son temps pour aller plus vite, tout comme la tortue avec le lièvre.

Si vous souhaitez aller plus vite à la double pédale grosse caisse, ou bien aller plus vite avec les moulins, le roulé ou le frisé…

Il faut d’abord prendre conscience de nos possibilités, nos limites pour travailler avec efficacité.

Reprendre un tempo spécialement lent de ce que vous souhaitez travailler. Le jouer et le maîtriser parfaitement à ce tempo volontairement faible pour augmenter peu à peu votre vitesse  uniquement  si vous le maîtrisez.

Prenez votre temps car Rome ne s’est pas fait en un jour.

Pour le considérer  comme “maitrisé” , il faut être capable de le jouer  au moins une minute sans faiblir ni se tromper.

OUI OUI ! pas si évident que ça! une minute c’est long quand on souffre,  et je parle en connaissance de cause. Embarrassé

Donc mon astuce, dans ce cas si je n’arrive pas à le maîtrisé à ce tempo et bien je recommence au tempo inférieur jusqu’à une parfaite maîtrise de celui ci.  Même si c’est pénible.

Parfois, je laisse même tomber et passe à autre chose pour revenir sur cet exercice bien après,  en reprenant du début, soit à la même séance d’entrainement soit à la séance suivante.

Il faut parfois de prendre un peu de recul.

C’est beaucoup plus simple à dire qu’à faire, certains batteurs sont très posés, calmes et structurés, alors que d’autres (comme moi), sont plutôt un peu en vrac, avec un jeu impulsif, nettement moins bien structurés.

Pour nous, il faut doubler notre vigilance dans une séance de travail, constamment se recadrer, s’empêcher de se mettre à courir, alors qu’il faut simplement apprendre à  marcher avant de pouvoir  courir plus vite.

Puis avec de la patience et du travail cela fini par payer, un jour ou l’autre,  ç’a y est !!!   EURECA !!! on a le bon tempo bien rapide, ENFIN…SurprisBravo

Donc si vous aussi, vous cherchez à gagner en vitesse que ce soit aux poignets ou aux pieds, soyez patient, rigoureux, repartez au point de départ (c’est à dire à un tempo lent) et augmenter petit à petit votre vitesse uniquement lorsque vous maîtrisez le tempo précédent!!

Allez, bon courage et surtout , comme disait Jean De La Fontaine

“Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage “

Dites en commentaire, comment vous abordez le travail pour gagner de la rapidité, cela aidera à coup sûr d’autre batteurs :).

Musicalement.

Christophe FSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :que signifie ne confondez pas la vitesse et la precipitation

9 réflexions au sujet de « Ne confondez pas Vitesse et Précipitation »

  1. Salut Christophe. C’est bien là tout mon problème .. en partie. J’ai mis pas de temps avant de comprendre ça. Même mon prof me le dit. Patience patience. …. mouais ben j’en ai pas des tonnes!! Lol.
    A bientôt.

    Fred

    1. Salut Fred ! MDR
      je te félicite car admettre ses défaut, c’est faire un grand pas vers l’amélioration de soit.
      Je vous invite tous à laisser un commentaire pour savoir si vous êtes comme Fred et moi !!!
      impatient et survolté quand vous vous installez derrière votre batterie!
      Musicalement.

      Christophe FSB

  2. Salut Tophe
    Entièrement d’accord avec toi , Vouloir faire vite ne signifie pas bâcler. Autrement dit, pour faire une chose vite et bien, il faut redoubler de concentration et non sauter des étapes.
    Et comme on dit , « Hâtez-vous lentement. »
    Et comme disait BATTEUR FOU de la fontaine :
    « RIEN NE SERT DE FRISER, IL FAUT RYTHMER A POINT…. »

    1. Salut Fab merci à toi pour tes magnifiques dictons, lol !!!
      Musicalement.
      Christophe FSB

    1. Salut Sylvain, j’en conclu par ton très court commentaire que tu as le même problème !?!?!?!!! 🙂
      Christophe FSB

  3. Salut Fred, salut à tous,
    Pour ma part, je m’astreins à faire 5 mn de roulé, frisé, moulin, … tous les jours. Je note une amélioration de la tenue du tempo, de la souplesse des poignets, de la régularité des frappes. Pour la frappe de la main « faible », je perçois une amélioration et arrive à frapper de la même force des deux mains. Pas évident cependant avec les roulés. Quant à la vitesse, j’ai visionné des tas de vidéos de batteurs connus, tel Ian Paice par exemple, qui ont enregistré leurs « astuces ». Y’a pas de secret, faut bosser régulièrement et varier les tempos, tous le disent.
    Je vais juste rajouter ceci : dans tous les domaines, sport, musique, lecture même, activité professionnelle, maîtrise d’un logiciel, cuisine, ….., il y a toujours une phase d’apprentissage puis d’entretien des mouvements de base, certains deviennent automatiques et ne demandent pas à y revenir dessus. Hussein Bolt travaille tous les jours les techniques de déroulement des pieds et de ses foulées que l’on apprend en débutant l’athlétisme !!!

  4. Oups, le mental aussi se travaille. Je discutais avec mon ami Fred lorsque j’ai commencé d’écrire mon commentaire. J’ai donc écris salut Fred, … Je voulais bien entendu écrire salut Christophe, tu auras rectifié de toi-même Christophe, désolé.

    1. Salut Michel, MDR!!!:)
      merci pour ton partage, c’est important et utile!!!! 😉
      Musicalement.
      Christophe FSB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *