optimiser votre jeu avec vos réglages et positions – 1 er Partie

Publié le Publié dans ARTICLES, Conseils et Astuces

Bonjour à toutes et à tous!

Aujourd’hui je souhaite aborder un sujet qui revient régulièrement dans vos réponses au ”Petit questionnaire musical”.

Comment positionner ses futs, être au point concernant les réglages et positions des accessoires (pédale de grosse caisse, pieds de cymbales, pédale de charleston, inclinaison caisse claire…etc).

photo par christina rutz faire sonner sa batterie

C’est super important de bien passer cette étape, cela peut vous permettre d’éviter de mauvaises habitudes,  de vous sentir mieux et plus à l’aise, puis surtout de faire de meilleurs performances pour faire sonner votre batterie.

Car une fois que vous avez réussit à bien accorder votre batterie,  il y a votre jeu, votre frappe, votre feeling qui fera la différence, pour obtenir d’une prestation entre pas mal et le super génial groove, cool!!! Star

Et comme vous le savez tous, pour faire sonner  notre instrument, il n’y a pas de demi mesure, il faut péter la forme et mettre toute son énergie  pour envoyer du bois!!!

Alors autant mettre tous les atouts de notre coté, par un réglage optimum pour ne pas gaspiller son énergie.

Lorsque j’ai commencé cet article, je ne pensais pas avoir autant de choses à dire, alors j’ai décidé de l’écrire en 2 parties.

Je vais procéder par étapes, éléments par éléments.

Voici donc la première partie qui abordera la pédale de grosse caisse, celle de charleston et la position de la caisse claire, sans oublier votre position.

Sur la deuxième partie (donc la semaine prochaine), j’aborderais les positions des toms et des cymbales et des éventuelles percussions additionnelles.

1. Commençons donc par la pédale de grosse caisse:

Dans le réglage de la pédale, ma priorité est l’inclinaison et la hauteur de la batte ainsi que la tension du ressort

pedale grosse caisse

La position de la batte :

Moi je la positionne le plus haut possible même  si l’impact de la batte  ne frappe  pas tout à fait au milieu de la peau (exemple sur une GC 20 “ou 18”).     Cela me permets d’avoir de l’inertie et donc de la dynamique dans mon jeu, c’est super important pour pouvoir bien accentuer le deuxième coup d’un double croche.

Prenons l’exemple de ce rythme :

double croche gc-1

Si vous voulez le faire groover sans l’aide de ghost notes, il faut bien accentuer les notes de grosse caisse sur le temps 1 et 3 et toutes les croches sur tous les temps du charleston. Sur la partition suivante, j’ai réduit en taille les notes à jouer moins fortes, mais surtout bien accentuer les 2 noires de la grosse caisse sur les temps 1 et 3.

double croche gc accent-1 indiqué

Et pour pouvoir bien appuyer ou accentuer ces notes de grosse caisse, l’inertie est super importante. Une autre chose importante, je joue avec le ressort de la pédale assez détendu, je suis plus à l’aise, mais vous pouvez suivant votre jeu et votre puissance, tendre un  plus le ressort que je ne le fait moi même.

J’ai enregistré ce rythme joué par le logiciel sans accentuation sur la première écoute  :

 


Ecoutez donc la deuxième avec les accentuations, même jouée par une machine, on sent la différence,  alors imaginez si vous le faites VOUS!Clignement d'œil

2. La position de la caisse claire

La position de la caisse claire (hauteur et inclinaison)  dépendra de deux choses, la hauteur de votre siège qui dépend elle même de votre taille (plus vous êtes grand plus votre  position sur le tabouret sera haute).

La deuxième, est la tenue de vos baguettes “tenue tambour” ou “tenue Timbalière”.

Quelque soit votre hauteur ou  votre tenue de baguette.

La base c’est que votre caisse claire soit dans le prolongement de vos bras et de vos baguettes, presque droite avec une légère inclinaison vers vous pour éviter d’une part, de détruire trop rapidement vos baguettes et d’autre  part, pour jouer avec ou sans “rimshot”  en positionnant sa frappe légèrement vers le bas et en accentuant.

3. La pédale charleston

La pédale charleston se positionnera en fonction de la caisse claire et de votre tenue de baguettes.

Là, pas de difficultés particulières. Il faut juste positionner les cymbales du charleston  suffisamment hautes, pour pouvoir jouer la caisse claire et le  charleston sans  taper les baguettes entre elles. Attention de ne pas régler  le charleston trop haut , ce qui peux provoquer tendinites, crampes. 

Il faut se sentir à l’aise pour augmenter ses performances.

Pour le réglage de l’ouverture, moi je règle à environ 3 ou 4 cm charleston ouvert, avec un ressort assez bien tendue.

CCL HH

La tension du ressort peut varier en fonction du poids des cymbales (plus la cymbale est lourde plus le ressort sera tendue et inversement). 

La puissance de votre jeu peut aussi influencer votre réglage d’ouverture et tension de ressort, mais vous seul pouvez voir si vous préférez le ressort plus ou moins tendu, tout comme l’ouverture d’ailleurs.

Voilà pour cette première partie qui a abordé le réglage de la pédale grosse caisse, la hauteur et l’inclinaison de la caisse claire ainsi que du réglage de la pédale de charleston.

La semaine prochaine, dans la deuxième partie j’aborderais le réglage et positionnement des toms, des cymbales et d’éventuelles percussions additionnelles.

Si vous souhaitez réagir, questionner ou compléter des informations, faites le par l’intermédiaire des commentaires, j’y répondrais avec plaisir ! Clignement d'œil

Si cet article vous a plu, Likez le et partagez le avec vos ami(e)s.

Musicalement.

Christophe.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :droume et sa partie, droumes musical, le partit de la grosse caisse, reglage pedale charleston

3 réflexions au sujet de « optimiser votre jeu avec vos réglages et positions – 1 er Partie »

  1. merci de tes petits conseils c’est vrai qu’il y a des petits details que l’on ne fait pas attention quelques fois alors que c’est important pour les gestes et postures

    1. Salut Philippe, oui l’excitation de vouloir jouer en groupe est parfois si grande que l’on peut négliger les réglages, la posture et du coup on se fatigue beaucoup plus vite en faisant une prestation en dessous de nos capacités ce qui est bien dommage!!
      En fin de semaine je sortirais la deuxième partie de cet article qui traitera le reste de la batterie (toms, cymables et petites percussions 😉

      Musicalement.
      Christophe

  2. Yes très important de revoir les fondamentaux !

    J’ajouterai que pour ajuster votre position et la position du matériel, il suffit effectivement de tester et ensuite d’écouter votre corps, voir ce qui fonctionne le mieux.

    Par exemple, le meilleur rebond est obtenu lorsque la baguette est parallèle à la peau au moment de la frappe. Pourtant on voit très souvent des batteries avec les fûts très penchés, je pense que c’est s’ajouter une difficulté supplémentaire.

    Aussi, si vos pédales sont trop serrées, les adducteurs vont contre balancer le poids de vos jambes (qui « tombent » vers l’extérieur) ce qui peut provoquer des douleurs entre les jambes.

    Tout cela pour dire qu’il est fondamental d’écouter son corps =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *