pourquoi et Comment travailler les débits de notes

Publié le Publié dans ARTICLES, Conseils et Astuces, Relevés

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui je vais aborder, le pourquoi et comment faut-il travailler le débit de notes.

CCL faire sonner sa batterie Amanada Lockwood

Si vous ne l’avait pas encore travaillé, je vous conseille très fortement de la faire.

Il y a trois bonnes raisons de le faire.

      1. Cela vous permet de travailler l’endurance car c’est un exercice répétitif
      2. Par la même occasion vous pouvez augmenter votre rapidité d’exécution.
      3. Cela va vous permettre de maitriser les enchainement des croches, triolets, doubles croches, sextolets, triples croches, même avec les quintolets et septolets pour ceux qui les utilises, ce n’est, malheureusement pas mon cas ! Gêné

En plus, c’est un exercice que vous pouvez utiliser en échauffement au début de votre séance de travail.

Si comme moi vous manquez cruellement de temps et ne passez pas assez d’heures sur votre batterie (votre boulot vous prend un maximum de votre temps ou pas de batterie à disposition et/ou vie de famille oblige),  vous pouvez le travailler sur un pad à défaut de la batterie.

Voici comment je travaille ces débits de notes.

La première chose à savoir si vous n’avait jamais travaillé cet exercice, il vaut mieux commencer par des débits de notes séparément, binaires, puis vous travaillerez les débits ternaires, une fois les 2 exercices bien assimilés, vous pourrez ensuite les mélanger pour les travailler ensemble sur un seul et même exercice.

Si vous n’avez jamais travaillé le débit de notes, voici les 2 premiers exercices à travailler :

débits binaires-2

Débits ternaires-2

Si vous souhaitez intégrer les quintolets et septolets, c’est à dire les débits impaires, voici un exercice supplémentaire à travailler seul :

Débits Impaires-2

Une fois que vous avez l’habitude de travailler chacun des exercices. L’intérêt est de travailler tous les débits ensemble dans un seul et même exercice soit alterner binaire et ternaire soit alterner binaire, ternaire, débits impaires.

Voici le ou les exercices complets qui alterne tous les débits :


 

Dans un premier temps je vous conseille d’alterner le binaire et ternaire, il y a un cadence entre le binaire et le ternaire qui assez facile à comprendre et à différencier.

Les débits impaires sont difficile à bien contrôler surtout dès que le tempo commence à augmenter, cela devient plus compliqué, j’ai moi même beaucoup de mal à les jouer et à les différencier.

Donc si vous souhaitez les travailler, je vous conseille de le faire progressivement en commençant par  un tempo très lent (45bpm).

En écrivant cet article, j’ai décidé, d’ailleurs, de m’imposer l’exercice intégrant les débits impaires que je n’ai jamais vraiment bien bossé.

En début d’année 2017 je ferais un point sue le tempo atteint et surtout si j’arrive bien à les différencier et vous donner les astuces, si j’en ai trouvé !:).

Si vous avez des difficultés ou même des astuces pour travailler ces débits de notes et ce que vous apporté ces exercices, laissez le en commentaire sur cet article.

Je ferais un suivi en début d’année (par news-letters pour vous le rappeler) pour savoir si vous le travaillez toujours et quelle évolution cela vous a amené (tempo atteint,influence dans votre jeu)

Si cet article vous a plu, alors Likez le et partagez le avec vos ami(e)s.

Christophe FSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

7 réflexions au sujet de « pourquoi et Comment travailler les débits de notes »

  1. Salut Christophe,

    C’est vrai que c’est un exercice qui demande de la concentration.
    Mais il est très utile pour se familiariser avec les différents débits et surtout sur leurs enchaînements que l’on peut ensuite utiliser pour varier les fills notamment.
    J’essaie aussi de le faire régulièrement et de l’intégrer à la routine d’échauffement.
    A+
    FRedC

  2. bien vu , mais dans les débits impairs ( en pdf ) tu as oublié le débit à 9 triple croches . Amitiés .

    1. Salut Eric !
      Merci à toi, mais en réalité je ne les ais pas oublié. C’est que moi même je ne vais pas jusque là mais tu peux tout à fait les rajouter après les doubles croches.
      J’ai déjà beaucoup de mal a faire la transition des septolets aux doubles croches.
      Dis moi en commentaire jusqu’ ou tu arrives et à quel tempo
      A bientôt.

      Christophe FSB

  3. Très utile effectivement, j’essaie de bosser les débits le plus souvent possible et ensuite d’en intégrer petit à petit dans mes fills.
    Merci pour cette piqure de rappel
    Sylvain

  4. Salut Christophe,
    En tant que débutant (2ème année d’étude) je ne connais pas encore beaucoup d’astuces telles que celle que tu viens de détailler.
    Je vais m’en inspirer et m’échauffer avec ce type d’exercice.
    Merci encore.
    Batteriement votre.
    Michel

  5. Salut Christophe.
    Une fois l’exercice assimilé, on peut même changer le doigté en roulé ou en paradidlle ( moulin)! Ça permet de bosser des heures!!

    1. Salut Tof!!
      Effectivement dans une deuxième étape on peut changer le doigté, et intégrer les moulins binaires et ternaires.
      Le but est de travailler la dextérité, l’endurance et de se familiariser avec le mélange binaire/ternaire/impaire et tout ça en s’échauffant.
      Musicalement.
      Christophe FSB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *