Apprendre à jouer de la batterie de manière efficace

TUTO#7# 5 Exercices au Charleston (Indépendance et Groove)

Bonjour à toutes et à tous !

Voici mon nouveau Tuto “5 Exercices au Charleston” pour travailler votre indépendance et faire groover vos rythmes Funk ou autres.

FSB#tuto7#5 exercices charleston

Ces exercices sont d’autant plus intéressant car en plus de travailler l’indépendance, ils permettent de faire groover un rythme Funk  par exemple en variant sur plusieurs des 5 figures charleston proposées.

Ou même de créer un rythme avec un cadence qui fera danser tous ceux qui vous écoutent, et c’est bien là le but !Clignement d'œil

Compléter le formulaire suivant pour télécharger la partition de la vidéo GRATUITEMENT en fichier PDF

PS : pour les débutants commencez les 3 premiers exercices puis, ensuite seulement rajoutez le 4° et ensuite le 5° exercices, faites le à votre rythme et progressivement ! 🙂

Laissez en commentaire votre ressenti et dites moi si le Tuto vous aide à progresser notamment sur l’indépendance et le groove.

Cet article vous a plu, alors Likez le et Partagez le avec vos ami(e)s Pouce levé

#ChristopheFSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Recherches utilisées pour trouver cet article :exercice charleyston pdf

BATTEUR ! Comment Garder le TEMPO

bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler du TEMPO, comment l’avoir et surtout comment le garder !

metronemoe tama Faire sonner sa batterie batteur apprendre jouer

Tout le monde le sait le batteur est le gardien du Tempo comme un Goal est le gardien de son but pour une équipe de football.

Alors pour nous, la première chose à faire est de se familiariser avec notre métronome.

Non pas qu’il va nous emmener au bout du morceau.

1. Travailler au métronome (quotidiennement)

Je dis bien de se familiariser, c’est à dire lorsque l’on travaille les exercices techniques, d’indépendances, de rapidités, endurances, enfin tous les exercices, il est indispensable de les travailler avec un métronome, pour la régularité, la précision et surtout pour s’habituer à respecter ce tempo.

Cela nous permet de connaitre nos limites et du coup de progresser et d’augmenter notre vitesse,au fur et à mesure des heures de travail que l’on fournit.

Grâce à aux repères sur notre métronome (les fameux Battement Par Minute) notre progression est quantifiable et nos limites sont identifiables, c’est du concret !

Le fait de passer des heures et des heures à bosser sur ce click, on finit par se l’accaparer automatiquement et instinctivement et c’est là que le résultat se fait sentir.

Voici ce que je vous conseilles  pour choisir un métronome adapté.

Petite astuce : 5 fonctions importantes pour choisir un métronome.

      1. Une prise casque stéréo
      2. Que tous les tempo (BPM) soient jouable (de 1 en 1)
      3. Qu’il y ai une petite lumière (LED) visible
      4. Que le son du click ne soit pas trop aigu et agressif voir même s’il y a plusieurs sons
      5. Que les croches/triolets soient jouables
      6. Fonction “Tap “permettant de  trouver le tempo d’un morceau que l’on écoute

Voici quelques exemples de métronome que j’ai sélectionné pour vous avec les 6 fonctions cités ci-dessus :

 


metronome batterie 1 Faire sonner sa batterie

1. le TRIXES M50

Voici un petit métronome compact pas trop cher et avec les fonctions nécessaires pour un batteur, cliquez ici ou sur l’image!

Assez ressemblant au Boss DB30


                                metronome 2 faire sonner sa batterie apprendre jouer batteur

             2.  le NEEWER NW958

Peut être un peu moins pratique car plus de fonctions notamment accordeur (pas nécessaire) mais tarif attractif, cliquez ici ou sur l’image.*


metronome boss db50 faire sonner sa batterie batteur jouer apprendre

3. Le BOSS DB30

Je le connais bien, le tarif est un peu plus élevé mais il est fiable, pratique et a toutes les fonctions requises,   cliquez ici ou sur l’image


tama rw30 faire sonner sa batterie batteur apprendre jouer

             3. Le TAMA RW 30

Voici un métronome que je ne connaissais pas, Tama étant une marque de batterie, il présente un modèle plus économique que le RW200 (une référence de métronome Haut de gamme). Cliquez ici ou sur l’image

 


Vous l’aurez compris je vous conseille de travailler avec le  métronome au casque ou écouteurs, de qualités bien  sur et SURTOUT, FAITES ATTENTION AU VOLUME, préservez vos oreilles, c’est notre sens que l’on sollicite le plus et qui est indispensable pour nous musiciens.

Voici pour tous ce qui concerne  des exercices  au pad ou à la caisse claire.

En ce qui concerne le jeu sur une batterie, le métronome n’est pas toujours adapté, question puissance, ou de son.

Nous pouvons parfois jouer au métronome, mais en musique  ce n’est pas si simple.

Dans ce cadre j’ai une astuce, surtout avec la nouvelle technologie cela devient de plus en plus facile et réalisable.

2. Jouer de la Batterie sur une séquence

Je m’explique, lorsque je joue de la batterie dans mon local, soit je bosse sur un morceau précis en l’écoutant , du coup je dois rester calé sur l’écoute (cela me sert donc de métronome).

Si je bosse sur une compo ou un rythme quel qu’il  soit, je prends mon ordi portable, et je créé un pattern rythmique de percussions (type shaker, cloche, bongo, conga, djembé, claves …etc) correspondant au style musical  du rythme. A savoir si c’est du binaire ou du ternaire, plutôt Rock, Latin, afro cubain, jazz…

Parfois même je prends des rythmiques percussions déjà intégré dans mon logiciel, personnellement, j’utilise Garage Band sur  un vieux MAC BOOK, et ça marche nickel! Sourire

Le fait de jouer de la batterie avec un métronome, demande de la concentration pour être le plus régulier possible afin d’éviter les fluctuations de mon tempo.

Alors que de jouer sur une séquence rythme, cela me permet de me lâcher un peu plus, d’être plus à l’aise. Jouer sur une séquence rythmique rappel un peu lorsque l’on joue avec un percussionniste, sauf que la machine, elle ne bouge pas et continue de jouer tant que l’on appuie pas sur STOP.

Il est quand même nécessaire bien entendu de rester concentré mais c’est un peu plus naturel à faire et surtout plus sympa.

Avec le temps, on se familiarise avec le métronome  et on arrive de mieux en mieux à garder le tempo. Comme beaucoup de choses, il faut de la volonté, de la persévérance et de la patience pour arriver à ses fins, et c’est valable surtout pour nous “Batteur” et “Musicien” .

Merci d’avoir lu cet article, si vous souhaitez avoir des réponses à votre situation précise, laissez moi un commentaire, j’y répondrais avec plaisir Clignement d'œil

Si cet article vous a plu, Likez le et Partagez le avec vos ami(e)s Pouce levé

#Christophe FSB

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Recherches utilisées pour trouver cet article :exercice pour les nerfs pour un batteur, quel metronome pour batterie

“L’Indépendance” l’un des 3 Piliers du batteur

Bonjour à toute et à tous !

Aujourd’hui je vais vous parler d’un des 3 piliers pour partir sur de bonne base  en tant que batteur, c’est l’indépendance.

J’ai déjà abordé sur différents articles, 2 des 3 piliers du batteur qui sont pour moi « la technique », et « la Musicalité »…

Pilier faire sonner sa batterie jamie

Et donc voici le troisième pilier « L’Indépendance »

Je parle bien sûr de l’indépendance physique des 4 membres mais aussi de l’indépendance mentale ou plutôt intellectuelle (ça fait plus sérieux MDR), pouvoir penser, parler,réfléchir tout en jouant pour mieux appréhender et anticiper fills, breaks, et mise en place.

1. L’indépendance des 4 membres :

Elle est indispensable, que ce soit pour jouer un rythme, pour les mises en place, les breaks ou les fills.

Super ! me direz vous, mais comment faire.

Bonne nouvelle, dès lors que nous nous installons derrière la batterie, instinctivement en faisant les premiers rythmes nous nous imposons un travail d’indépendance, mais bien souvent que sur trois membres :

  • Main droite sur le charleston
  • Main gauche sur la caisse claire
  • Pied droit sur la pédale grosse caisse
  • Pied gauche pour tenir la pédale charleston fermé (donc par de travail d’indépendance sur ce membre la plupart du temps)

En suite dans la pratique, il faut s’imposer une partie pour travailler cette indépendance dans chacune de nos séances.

La durée :

Tout comme, l’échauffement ou la technique pour le temps de travail d’indépendance, 15 minutes me semble adapté.

Les exercices à travailler :

Pour ce qui est du choix des exercices à travailler, ils dépendront de votre niveau et de vos capacités et vos besoins

.

Donc la première chose à faire est de connaître vos limites, définir vos envies ce qui va automatiquement découler sur la détermination de vos besoins et par la même occasion vous définir les exercices à bosser.

Exemple d’exercice d’indépendance sur un rythme :

Prenons les rythmes suivant :

Exercice 'Indépendance 1-1

voici le fichier audio du rythme 1

 


voici le fichier audio du rythme 2

Le rythme 2 rajoute sur le rythme 1,  un travail d’indépendance sur le pied gauche (charleston en croche joué à la pédale et non avec la baguette, ce qui nous libère la main droite (d’un droitier) pour passer la rythmique sur la ride en jouant accentué les croches en l’air de chaque temps (le ET de chaque temps).

Ceci est un exemple d’un travail d’indépendance des 4 membres sur un rythme à la base que sur trois membres.

Si j’arrive à faire le rythme 1 (3 membres) pour passer l’étape du rythme 2 (4 membres). Je commence par travailler la partie au 2 pieds (droit et gauche)

Puis j’ajoute la caisse claire, pour rajouter en suivant la ride et une fois que je m’habitue bien j’intègre même des variantes sur la ride sans bouger le reste, un petit travail d’indépendance supplémentaire ;).

Exemple d’un fill ou plan :

Ceci un exemple parmi une multitude de situations différentes. si vous avez compris le principe c’est super si à l’inverse, si vous n’avez aucune idée de comment aborder les exercices à travailler pour l’indépendance de vos 4 membres concernant le plan ou rythme de votre choix, Laissez moi un commentaire, j’essayerai de vous aider avec plaisir. 😉

2. L’indépendance Intellectuelle :

La première chose à faire c’est de prendre l’habitude de compter en jouant, (plus facile à dire qu’à faire!)

Ensuite, lorsque je joue un rythme, je me force et prends l’habitude de penser en avance les breaks, fills, et mises en place tout en jouant cela me fait un très bon exercice pour déconnecter son cerveau du rythme que l’on joue. Une fois que je maîtrise le rythme cela devient plus facile et automatique.

Parfois je m’amuse a essayer de parler en jouant ; en répétition bien sûr!

Ce travaille d’indépendance est très long et, est d’actualité quelque soit son niveau, que soit l’indépendance intellectuelle (mentale) ou l’indépendance des membres, il y a toujours de quoi travaille et de se donner du boulot.

Je pense que l’indépendance est un des 3 PILIER extrêmement important pour avoir de bonne base à la batterie et pouvoir s’exprimer de cet instrument tellement physique et tellement sensible.

Si cet article, vous a plu, Likez le et partagez le avec vos ami(e)s .Clignement d'œil

Musicalement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...Recherches utilisées pour trouver cet article :comment avoir une independance dans les membres quant-on joue a la batterie?, independance rythmique