Faire-sonner-sa-batterie.com

Comment travailler Votre méthode de batterie

Bonjour à toutes et à tous !

 

Aujourd’hui je ne vais pas vous parler de quelle méthode il faut choisir mais plutôt de comment travailler une méthode que vous aurez choisi pour apprendre à jouer de la batterie.

 

Je ne vais pas vous énumérer les différentes méthodes qui existent mais plutôt, comment s’y retrouver parmi tout ce choix.

 

Si vous suivez  un cursus précis auprès d’une école, elle vous donnera les indications des méthodes a acheter, ou lorsque votre prof de batterie vous demande d’acheter telle ou telle méthode, là pour le coup, vous êtes guidé, donc cet article ne vous sera pas de grande utilité, alors,  MAIS en lisant l’article vous apprendrez peut être quelque chose, qui sait ?  🙂

 

 

Si vous n’avez pas la chance d’avoir un professeur,là c’est un tout autre problème, aux vues de La multitude des  méthodes qui existent, nous pouvons vite nous perdre, non seulement parmi tout le choix qu’il y a, mais surtout comment s’y prendre, comment les travailler si personne ne vous indique comment faire.

 

Je vais tenter de vous éclairer au mieux, pour vous aider à faire le meilleur choix d’une méthode adapté à vos besoins et à votre niveau mais surtout comment la travailler.

 

Et oui ! je ne pense pas qu’il existe « La meilleure méthode » qui fasse l’unanimité. Tout est relatif en fonction de chacun, certes, il existe des méthodes phares qui  semblent incontournables, mais elles peuvent être différentes suivant les batteurs.

 

C’est d’ailleurs pour cela que d’avoir un professeur est très important car il vous dirigera sur une méthode appropriée, et suivant votre professeur il peut même faire un choix différent sur la façon de travailler cette même méthode.

Excepté bien sûr les écoles du type « Agostini, Lajudie, Boursault, le conservatoire; ……etc »   ou un programme est en place avec une méthode prouvée et bien défini, l’inconvénient c’est qu’elles sont souvent très longues.

 

Donc pour tous ceux qui souhaitent continuer ou commencer à apprendre à jouer de la batterie sans professeur (par dépit ou par choix), voici ce que je peux vous dire !

 

La première chose à faire est d’avoir conscience de son niveau et de se limites, pour mieux les repousser et progresser à la batterie. Attention, il s’agit d’une auto critique constructive mais surtout pas d’un jugement de valeur !!!

 

Il faut donc, en fonction de son niveau et de ses capacités, définir ce sur quoi  nous voulons nous améliorer pour définir ce que nous devons travailler.

 

Si beaucoup trop de choses vous semblent nécessaire de travailler, vous devez définir des priorités, ou plutôt mettre un ordre, sur ce que vous voulez acquérir en premier (à court , moyen et long terme).

 

Cette étape est primordiale pour choisir la ou les méthodes qui vous seront le plus utile, en fonction de ce que vous aurez détecté de travailler (travail de l’indépendance, main faible, rapidité, endurance, régularité du tempo…).

 

Ne connaissant pas moi même toutes les méthodes qui existent, je vais vous donner deux exemples de méthodes que je connais.

 

  1.  La méthode « Dante Agostini » et notamment les 5  volumes,. Perso je me suis arrêté au volume 2 , je n’ai pas terminé le volume 3. Mais de souvenir pour ces volumes, il y a me semble t’il, plein de débits en doubles croches et triples croches mais aussi en ternaire, quintolet …etc avec des Doigtés différents qui sont les bases pour travailler.                                                                                                         
  2. Le fameux « Stick control » que j’utilise actuellement pour m’y remettre sérieusement. Ce que j’aime particulièrement dans cette méthode, c’est qu’elle regroupe les principaux doigtés sur les principaux débits avec les RA et FLA., Pas besoin d’acheter 2, 3,4 ou 5 volumes sans compter les solfèges rythmique ou les syncopés qu’il faut acheter pour compléter certaines autres méthodes comme dans la méthode « Dante Agostini ».

 

Donc pour résumer lorsque vous devez faire un choix sur une méthode, c’est dans 1 er temps de bien connaitre vos besoins et dans un deuxième temps c’est de regarder et sélectionner la méthode qui regroupe les principaux doigtés sur les principaux débits.

Par exemple, il faut que dans votre méthode, il y ai les « paradiddles » et un maximum de doigtées sur les principaux débits, principalement, les croches, les doubles croches, les triolets, les sextolets, les « Fla » et les « RA ». 

 

Je ne parle pas de quintolets, septolets  et autres débits impairs, tout simplement parce qu’ils ne sont pas les plus utilisés dans la musique moderne et en plus ils sont difficiles à maitriser. Comme je le dis souvent il faut apprendre à marcher avant de courir !

 

Actuellement, Je suis dans une période de réflexion, de préparation et de création  d’une méthode de travail pour apprendre et s’améliorer à la batterie de manière efficace. 

Les bases d’exercices sont sensiblement les mêmes que l’on peut trouver dans la plupart des méthodes et notamment « Stick Control ». La particularité sera sur la façon de travailler tous ces exercices, qui prendra en compte votre niveau mais aussi votre objectif. 

 

Je ne manquerai pas de vous le faire savoir dès que j’aurai plus d’informations. 😉

J’espère que cet article vous aidera à non seulement choisir votre méthode mais aussi savoir comment la travailler. 

 

Pour mieux vous aider et mieux aider les autres, laissez en commentaires pour nous dire la ou les méthodes que vous utilisez.

 

Et SURTOUT, si vous êtes perdu dans le choix de votre future méthode laissez  un commentaire à la fin de l’article, car une réponse pourrait  vous ouvrir la porte de « VOTRE SOLUTION »

Je compte sur votre réactivité pour laisser un commentaire. Faites partie des batteurs qui agissent car c’est la meilleur façon de progresser avec efficacité.

 

 

Cet article t’as plu? Alors Like le et partage le avec un max avec tes ami(e)s. 🙂

 

 

Christophe  SOLIVERES #FSB

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tu aimes ce blog ? Alors partage le, un max !