Faire-sonner-sa-batterie.com

Comment jouer de la batterie, sans être crispé !

Bonjour à toutes et à tous !

 

Après avoir eu quelques soucis techniques avec mon blog , me voilà enfin de retour et aujourd’hui je vous présente un article qui pourrait répondre je pense à une remarque que beaucoup d’entre vous avez partagé en répondant au petit questionnaire.

 

À savoir, comment se positionner derrière une batterie et comment  jouer de la batterie sans se crisper.

 

 

C’est une remarque qui revient extrêmement souvent et je dois dire qu’il m’arrive à moi aussi encore de me retrouver, peut être pas crispé mais tendu derrière mon instrument et du coup un peu bloqué techniquement parlant.

 

Quand j’analyse un peu la situation, je me rend compte que c’est la crainte de me planter, qui provient je pense d’un manque d’habitude de jouer en groupe.

 

1. Lorsque je joue avec un nouveau groupe, il y a toujours un temps d’adaptation ou je bloque un peu et parfois beaucoup même, puis par la suite, cela va un peu mieux, au bout d’une petite demi heure si l’entente  avec les autres musiciens passe bien.

 

2. Une autre chose que j’ai constaté est qu’il faut bien s’installer derrière son instrument.

Lorsque nous sommes pris par le temps il ne faut pas hésiter à prendre quand même 2 ou 3 minutes pour régler la position des ses futs, de son siège, de son charleston et de ses cymbales.

 

Il est super important de se tenir le dos droit la caisse claire doit être un plus bas que  les coudes, de manière à avoir les avant bras légèrement inclinés vers l’avant, et je pense qu’il faut que tous les éléments (toms, cymbales, charleston) soient accessible facilement sans trop d’effort. La batterie est suffisamment physique pour pas se compliquer les choses dans la disposition des fûts et des cymbales.

 

Cela m’est arrivé plusieurs fois de mal m’installer derrière mon instrument des le départ et je peux vous dire que les répétitions n’ont pas été les plus glorieuses.

 

3. Autre chose « le contexte » à son importance également, car si nous n’avons pas un niveau de fou, nous avons tendance à être  impressionné par le manque d’habitude du contexte dans lequel nous nous trouvons.

 

Je m’explique, lorsqu’un groupe joue ensemble depuis de très nombreuses années, ils sont rodés, ils ont pris l’habitude ensemble d’affronter plein de situations différentes qu’elles soient, bonnes ou mauvaises, devant beaucoup de monde ou pas. 

 

C’est un peu comme un sport d’équipe, une équipe de foot ou de rugby qui joue ensemble depuis de nombreuses années, ils ont vécus ensemble  toutes ses situations et donc sont nettement plus préparé à affronter d’autres situations quelles qu’elles soient (bonnes ou non).

 

Lorsqu’on est seul, la gestion est plus complexe.

 

C’est ce que je recherche qu’en je joue en groupe, je ne recherche  pas un style de groupe ou de musique, je cherche des musiciens, des copains avec qui jouer et m’amuser.

 

Pour revenir sur le sujet, il est important de se positionner correctement pour appréhender de manière plus sereine la batterie, après, l’habitude de se retrouver dans d’autres situations vous aidera également à être plus détendu en jouant. 

 

Comme je l’ai déjà dit dans un article précédent, il faut également essayer, j’ai bien dit « essayer » de ne pas se dévaloriser, voire même parfois à se sur-estimer.

 

La personne qui nous bloque le plus dans tout ce que nous faisons est : Nous même.

 

Le pire ennemi que nous pouvons avoir, c’est nous, il nous connait par coeur, anticipe tous ce que   nous faisons.

 

Si  vous êtes en groupe et que votre bassiste, vous reproche de ne pas tenir le tempo ou autre chose, c’est qu’il a constaté, ce n’est pas pour vous embêter. 

Il faut donc travailler sur ce problème et tout faire pour travailler sur votre faiblesse, c’est la seule solution.  Puis vous verrez cela vous donnera forcement des résultats.

 

Après même si d’autres faiblesses dans votre jeu apparaissent, vous les surmonterez sans appréhension et surtout vous vous sentirez plus à l’aise pour surmonter  ses étapes et du coup vous jouerez beaucoup moins crispé, c’est une évidence.

 

Donc pour résumer, il faut jouer un maximum en groupe avec des gens avec qui vous vous entendez bien, des copains quoi ! 

 

Je dirais également de bien régler votre batterie en fonction de votre morphologie, et surtout bien vous positionner derrière votre instrument, souffler, respirer, et bien concentrer.

 

Par ailleurs j’ai écrit un article à ce sujet qui parle de comment ce concentrer avant un concert (qui est proche de la méditation) sur le blog de Xavier ROGÉ « Batteur Pro »  je vous conseille vivement de faire un tour sur ce blog  surtout si vous envisager devenir batteur professionnel. 

 

Cet article doit bientôt paraître et je ne manquerais pas de vous en informer via la « news letter ».

 

Le fait de jouer en groupe avec des ami(e)s vous fera forcement progresser et du même coup vous serez de moins en moins crispés.

 

Cet article t’as plu ? Alors Like le et Partage le avec un max d’ami(e)s !  😉

 

Christophe SOLIVERES #FSB

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 thoughts on “Comment jouer de la batterie, sans être crispé !

  1. Bonjour Christophe , ce que tu décris dans l’article est totalement vrai, et cela m’arrive souvent lorsque le temps entre deux groupe est très cours pour s’installer (10′) plus le stress du moment .
    En tous cas merci car tes articles permettent toujours d’avancer un peu plus.

  2. Bonjour Christophe,

    Je viens d’acquérir une caisse claire Craviotto 14X5 en Erable/Noisetier et je souhaiterai vendre ma batterie Sonor vintage pour acheter 1 G.C de 20 ,1 Tom de 12 et un Floor Tom de 14 pouce.
    Je m’adresse à vous comme vous avez travaillé à la Bagetterie et que c’est le seul importateur Français à ma connaissance de la marque Craviotto.
    Peut-être allez-vous me proposer une autre alternative pour jouer du Blues un peu de Rock et du Funk dans des cafés et sur des petites scènes .
    En ce qui concerne la dimension des futs je pensais à du 20X18 – 12X8 – 14X14 en hêtre .
    Je vous remercie d’avance pour les conseilles que pouvez m’apporter.
    Musicalement,

    Jean-Pierre Fischer

    1. Salut Jean Pierre,
      D’abord avant toute chose on peut se tutoyer, c’est plus cool !!
      Ensuite pour ce qui est de la marque CRAVIOTTO je ne la connait pas car à l’époque ou je travaillait dans les différentes Baguetterie c’était la marque DW qui faisait le modèle de caisse claire CRAVIOTTO qui était d’ailleurs un super modèle car c’était une caisse claire en érable massif c’est à dire une seule pièces de bois cintrée (pas du multi plis. Par contre je n’ai jamais eu la chance de voir cette marque de prêt mais si elle est fabriqué sur le même principe, le son déchire c’est une caisse claire qui à un son tambour mais pas dans le sens péjoratif elle a du grain, du coffre, du corps, idéal pour jouer du blues ou blues rock.
      Pour les tailles des futs et GC 20 12 14 c’est super comme tailles après peut être que le 10 serait pas mas mal non plus, il faut dire que je suis un fan des toms de 10″ mais 12 14 c’est très bien.
      Pour le son je ne parlais que de la CCL car il n’existait pas de modèles massif Craviotto en toms et GC à l’époque !
      Pour les futs tout dépend de ton budget !!!
      Christophe #FSB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tu aimes ce blog ? Alors partage le, un max !