Faire-sonner-sa-batterie.com

Comment travailler Votre méthode de batterie

Bonjour à toutes et à tous !

 

Aujourd’hui je ne vais pas vous parler de quelle méthode il faut choisir mais plutôt de comment travailler une méthode que vous aurez choisi pour apprendre à jouer de la batterie.

 

Je ne vais pas vous énumérer les différentes méthodes qui existent mais plutôt, comment s’y retrouver parmi tout ce choix.

 

Si vous suivez  un cursus précis auprès d’une école, elle vous donnera les indications des méthodes a acheter, ou lorsque votre prof de batterie vous demande d’acheter telle ou telle méthode, là pour le coup, vous êtes guidé, donc cet article ne vous sera pas de grande utilité, alors,  MAIS en lisant l’article vous apprendrez peut être quelque chose, qui sait ?  🙂

 

 

Si vous n’avez pas la chance d’avoir un professeur,là c’est un tout autre problème, aux vues de La multitude des  méthodes qui existent, nous pouvons vite nous perdre, non seulement parmi tout le choix qu’il y a, mais surtout comment s’y prendre, comment les travailler si personne ne vous indique comment faire.

 

Je vais tenter de vous éclairer au mieux, pour vous aider à faire le meilleur choix d’une méthode adapté à vos besoins et à votre niveau mais surtout comment la travailler.

 

Et oui ! je ne pense pas qu’il existe « La meilleure méthode » qui fasse l’unanimité. Tout est relatif en fonction de chacun, certes, il existe des méthodes phares qui  semblent incontournables, mais elles peuvent être différentes suivant les batteurs.

 

C’est d’ailleurs pour cela que d’avoir un professeur est très important car il vous dirigera sur une méthode appropriée, et suivant votre professeur il peut même faire un choix différent sur la façon de travailler cette même méthode.

Excepté bien sûr les écoles du type « Agostini, Lajudie, Boursault, le conservatoire; ……etc »   ou un programme est en place avec une méthode prouvée et bien défini, l’inconvénient c’est qu’elles sont souvent très longues.

 

Donc pour tous ceux qui souhaitent continuer ou commencer à apprendre à jouer de la batterie sans professeur (par dépit ou par choix), voici ce que je peux vous dire !

 

La première chose à faire est d’avoir conscience de son niveau et de se limites, pour mieux les repousser et progresser à la batterie. Attention, il s’agit d’une auto critique constructive mais surtout pas d’un jugement de valeur !!!

 

Il faut donc, en fonction de son niveau et de ses capacités, définir ce sur quoi  nous voulons nous améliorer pour définir ce que nous devons travailler.

 

Si beaucoup trop de choses vous semblent nécessaire de travailler, vous devez définir des priorités, ou plutôt mettre un ordre, sur ce que vous voulez acquérir en premier (à court , moyen et long terme).

 

Cette étape est primordiale pour choisir la ou les méthodes qui vous seront le plus utile, en fonction de ce que vous aurez détecté de travailler (travail de l’indépendance, main faible, rapidité, endurance, régularité du tempo…).

 

Ne connaissant pas moi même toutes les méthodes qui existent, je vais vous donner deux exemples de méthodes que je connais.

 

  1.  La méthode « Dante Agostini » et notamment les 5  volumes,. Perso je me suis arrêté au volume 2 , je n’ai pas terminé le volume 3. Mais de souvenir pour ces volumes, il y a me semble t’il, plein de débits en doubles croches et triples croches mais aussi en ternaire, quintolet …etc avec des Doigtés différents qui sont les bases pour travailler.                                                                                                         
  2. Le fameux « Stick control » que j’utilise actuellement pour m’y remettre sérieusement. Ce que j’aime particulièrement dans cette méthode, c’est qu’elle regroupe les principaux doigtés sur les principaux débits avec les RA et FLA., Pas besoin d’acheter 2, 3,4 ou 5 volumes sans compter les solfèges rythmique ou les syncopés qu’il faut acheter pour compléter certaines autres méthodes comme dans la méthode « Dante Agostini ».

 

Donc pour résumer lorsque vous devez faire un choix sur une méthode, c’est dans 1 er temps de bien connaitre vos besoins et dans un deuxième temps c’est de regarder et sélectionner la méthode qui regroupe les principaux doigtés sur les principaux débits.

Par exemple, il faut que dans votre méthode, il y ai les « paradiddles » et un maximum de doigtées sur les principaux débits, principalement, les croches, les doubles croches, les triolets, les sextolets, les « Fla » et les « RA ». 

 

Je ne parle pas de quintolets, septolets  et autres débits impairs, tout simplement parce qu’ils ne sont pas les plus utilisés dans la musique moderne et en plus ils sont difficiles à maitriser. Comme je le dis souvent il faut apprendre à marcher avant de courir !

 

Actuellement, Je suis dans une période de réflexion, de préparation et de création  d’une méthode de travail pour apprendre et s’améliorer à la batterie de manière efficace. 

Les bases d’exercices sont sensiblement les mêmes que l’on peut trouver dans la plupart des méthodes et notamment « Stick Control ». La particularité sera sur la façon de travailler tous ces exercices, qui prendra en compte votre niveau mais aussi votre objectif. 

 

Je ne manquerai pas de vous le faire savoir dès que j’aurai plus d’informations. 😉

J’espère que cet article vous aidera à non seulement choisir votre méthode mais aussi savoir comment la travailler. 

 

Pour mieux vous aider et mieux aider les autres, laissez en commentaires pour nous dire la ou les méthodes que vous utilisez.

 

Et SURTOUT, si vous êtes perdu dans le choix de votre future méthode laissez  un commentaire à la fin de l’article, car une réponse pourrait  vous ouvrir la porte de « VOTRE SOLUTION »

Je compte sur votre réactivité pour laisser un commentaire. Faites partie des batteurs qui agissent car c’est la meilleur façon de progresser avec efficacité.

 

 

Cet article t’as plu? Alors Like le et partage le avec un max avec tes ami(e)s. 🙂

 

 

Christophe  SOLIVERES #FSB

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 thoughts on “Comment travailler Votre méthode de batterie

  1. Bonsoir…ou Bonjour…Oui ; j’essaye de suivre les différents conseils que vous proposez en batterie…
    mais 2 remarques de ma part..
    –1°) comment faire pour faire disparaître le bandeau « accorder sa batterie « en haut de la page , et pour votre livre, d’amélioration de la rapidité.. et de la qualité de frappe……..Mais,Je ne voudrai pas cliquer et obtenir ce
    document « prioritaire « a chaque fois ..d’avance merci…de plus ce bandeau gêne pour la lecture complète
    de votre article…………Merci de votre réponse S.V.P….
    –2° la méthode que vous présentez et recommandez est , en plus ,suivant la photo de la page de garde
    …une « méthode de Tambour »….Cela me rappelle, mes débuts et les cours de Tambour que j’ai pris à l’âge de 16 ans…en 1966 …celà fait 51 ans environ…….( j’en ai 67 à ce jour.) …..Cela me fait plaisir d’entendre les mots de
    Tambour..que beaucoup de batteurs ne connaissent même pas .. »Flas , Ra de 3, Ra de 5, Ra de 9 et de 11.. » base de la formation « tambour »……..Je continue ,actuellement ,, à faire partie de 3 groupes musicaux différents,
    où le tambour , [ actuellement avec une mauvaise notoriété( certainement en fonction des utilisations militaires), et c’est dommage , est plus ou moins utilisé …..juste pour certaines commémorations..
    et je reste, un des rares musiciens ,à taper correctement les morceaux particuliers de ces manifestations .
    Mais j’apprécie mon apprentissage de base.. qui me sert aussi d’échauffement, ( Ra de 5 D,Ra de 5 G, Ra de 9 en alternant main D et Main G………….cela fait un très bon échauffement pendant 5 à 10 mn…..+ les moulins ou parradilles…orthographe ????) pour les autres pratiques musicales ….en .autres percussions …..
    -A) Petite Fanfare municipale ( environ 15 personnes) 43500 CRAPONNE /ARZONen tambour et
    tri tommes suivant les manifestations
    –B) une des 3 harmonies municipales (environ 40 personnes) 42 St ETIENNE en grosses tommes ou timbales
    //tambour//autres percussions // remplacement dépannage en batterie..
    —C) depuis 2 ans je participe à un petit groupe de Banda (environ 15 collégues) 42 le CHAMBON FEUGEROLLES..
    pour des animations diverses en tambour et tri-tommes…….on fait les » fous » en musique… ..
    .[ c’est pour ceci ,que j’essaye de m’améliorer en pratique « batterie  » , car grosses difficultés de l’indépendance .Pieds //mains .] donc je » suis obligé » , de travailler les utilisations « Batterie »mais cela n’est pas toujours simple.. de repeter a la maison….pour tenir ma place dans les formations musicales…
    donc voilà mes remarques…..

    1. Bonjour Roland, pour le bandeau en haut du site, je prend en compte ta remarque pour installer une croix qui permettra de la supprimer, il faut que je m’y penche dessus…. cela sera pour bientôt.
      Oui la méthode « Stick Control » est effectivement une méthode tambour, ce sont les même acquis technique qu’il faut acquérir avec en plus comme je le dis dans l’article rajoute le travail des pieds (pédaler GC et pédaler charleston) que l’on appelle ostinato pour travailler en même temps indépendance des 4 membres. Et le fait de jouer dans une banda cela t’aidera aussi car ça peut simuler la marche en même temps que tu joues.

      
      Christophe #FSB

  2. Salut Christophe,
    J’apprécie comme d’habitude tes posts. Pour répondre à ta demande, j’ai la chance d’apprendre auprès d’un prof de batterie. Nous n’avons jamais évoqué le terme de méthode, il me semblait suffisant d’apprendre les bons gestes, les bons exercices, etc. à ses côtés. Mais je comprends bien que cela a un coût et que certains préfèrent se tourner vers une méthode.
    Cela me rappelle une anecdote.
    Alors que j’étais adolescent, je désirais apprendre à jouer de la guitare. A l’époque il n’y avait pas autant d’écoles de musique qu’aujourd’hui et le village où j’habitais n’en possédait pas. Le conservatoire était dans une ville à environ 40 km de chez mes parents. Donc je n’avais pas beaucoup d’alternatives, j’ai acheté une méthode pour apprendre à jouer de la guitare. Les tablatures n’étaient pas à l’ordre du jour et il m’a fallu essayer d’apprendre le solfège en même temps que d’apprendre à composer et jouer des accords, des arpèges sur ma guitare, et cela tout seul. Je ne connaissais personne dans mon entourage qui pouvait m’aider.
    Je suis rapidement arrivé, après environ 6 mois de pratique sérieuse, à me retrouver bloqué sur tous les niveaux, solfège et pratique. J’ai alors tenté de jouer « à l’oreille ». N’étant pas un génie de la guitare tel Jimmy Hendrix, cela n’a rien donné de viable et j’ai stoppé la pratique de la guitare.
    On vit une époque formidable grâce à plusieurs facteurs.
    Tout d’abord l’évolution des technologies qui nous permet de facilement trouver des exercices, des études de morceaux de groupes dans tous les styles de musique, des sites comme le tien pour apprendre à jouer d’un instrument et/ou apprendre le solfège.
    Puis aussi la diversification des écoles de musique qui a apporté beaucoup à l’apprentissage de la musique et des instruments. On trouve aujourd’hui dans nombre de petites communes une école de musique. C’est le cas dans la commune dans laquelle je réside aujourd’hui. Seulement 1200 âmes au dernier recensement, et bien il y a une école de musique et elle fonctionne très bien. Elle propose l’étude de plusieurs instruments ainsi que celle du solfège.
    Bref, c’est excellent tout ça pour les jeunes générations, il faut en profiter.
    Batteriement vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

banner

Tu aimes ce blog ? Alors partage le, un max !